larafabianlejaniacercana
Menu  
  Home
  Mensaje
  Biografía
  Fotos
  Letras de canciones
  Videos
  Música
  Actualidad
  Participaciones y duos
  Discografía
  Wallpapers
  Karaokes e instrumentales
  Links
  Su talento
  Datos curiosos
  Su gran corazón
  Prensa
  Conciertos
  Mis trabajos
  Club de Fans
  Contacto
  Libro de visitantes
  Colecta internacional
  Mensajes de Lara
  Tocando el cielo con las manos
Página no oficial.
Hoy habia 1 visitantes (8 clics a subpáginas) ¡Aqui en esta página!
Letras de canciones

Un Regard 9 (2006)

Aime:
C'est un fruit sucré que l'univers et la terre ensemence
Un cadeau divin qui t'es offert
Si tu crois à cette chance
La vie s'arrange pour nous donner
L'autre moitier d'orange

C'est un voyage au creux de la chair
Ou la guerre n'existe pas
La preuve que chacune de tes prieres sinceres trouvera
Une reponse malgré l'abscence
Des que l'amour s'avance

Aime,
La vie est tellement belle
Des que tu deviens celle ou celui qui aime
La certitude que l'autre est essentiel
C'est un rendez-vous comme un cadeau du ciel

Aime,
Et fous toi de la haine
Ne redeviens pas celle ou celui qui peine
La solitude est un chemin cruel
N'oublie jamais que l'amour est eternelle

C'est une caresse et l'on tremble ensemble
On s'y attendait plus
C'est un regard qui nous ressemble au visage
De cet inconnu
Soudain les larmes inondent nos coeurs
On etreint le bonheur

Aime,
La vie est tellement belle
Des que tu deviens celle ou celui qui aime
La certitude que l'autre est essentiel
C'est un rendez-vous comme un cadeau du ciel

Aime,
Et fou toi de la haine
Ne redeviens pas celle ou celui qui peine
La solitude est un chemin cruel
N'oublie jamais que l'amour est eternelle

Je te dis A I M E

Les Homericaines:
(feat. Melissa Mars) 

Des hommes,
Quand ils dansent comme personne
Quand ils chantent, que ça sonne
D’Astaire à Morrisson
Des ricains,
Quand ils jettent du bon vin
On leur foutrait des pains
Là, c’est plus nos copains

Tout comme nous,
Ils font le mal
Tout comme nous,
Ils font le bien
Comme on peut être animal
On peut aussi être humain

Etre homéricains

Des hommes,
Quand Michael Moore cogne
Sur un système “qui Bush” on
De Kaboul à Enron
Des ricains,
Quand se dressent les faux seins
Les fast-foods à chaque coin
Fausse viande dans les mains

Tout comme nous,
Ils font le mal
Tout comme nous,
Ils font le bien
Comme on peut être animal
On peut aussi être humain
Etre homéricains

Des hommes,
Quand la leçon qu’ils donnent
Est d’être comme un seul homme
Au pied des tours fantômes

Des ricains,
Quand au nom du divin
Ils sirotent leur voisin
Pour pouvoir faire le plein

Tout comme nous,
Ils font le mal
Tout comme nous,
Ils font le bien
Comme on peut être animal
On peut aussi être humain
Tout comme nous,
Ils sont des hommes
Nous sommes aussi des ricains
Jamais la foi n’abandonne
Les hommes, les homéricains…

J, y crois encore:
D'ici rien ne part, rien de bouge
Arrêt sur écran vivant
Isolée, vaincue, sans doutes
Aliénée, pas même un battement
J'aimerai qu'on me ramène
Je ne reconnais plus les gens
Seule tout au fond de ma haine
La peine est mon dernier amant
Il faudrait que je me lève
Respire et marche vers l'avant
Bâtisse a nouveau la grève
Enterrée par mes sables mouvants
Et me souvenir celle
Qui n'existe plus vraiment
Redevenir la rebelle
Et la bête vaincue par l'enfant

J'y crois encore
On est vivant tant qu'on est fort
On a la foi quand on s'endort la rage au ventre
J'y crois encore
A tout jamais
Jusqu'à la mort
Le silence a eu tort
J'y crois encore

Et que le l'espace où j'en crève
Devienne un autre néant
Quand le ciel dévoile soulève
En moi l'âme et l'émoi d'un géant
Me retourner sans un geste
Le passé m'en passer vraiment
Cracher sur tout ce qui blesse
Ramener le futur au présent

J'y crois encore
On est vivant tant qu'on est fort
On a la foi quand on s'endort la rage au ventre
J'y crois encore
A tout jamais
Jusqu'à la mort
Le silence a eu tort
J'y crois encore

J'y crois encore
A tout jamais
Encore plus fort
Le silence a eu tort
J'y crois encore
 
Il ne manquai que toi:
Un collier d’oranges amères
Une étole de verre
Une réponse sans prière
Une étoile de terre
Et dans ce sourire étrange
Le visage d’un ange qui me rappelle qu’ici-bas

Il ne manquait que toi
Pour que le combat ne se livre pas
Je rends les larmes
Toutes celles qu’on ne choisit pas
Je te donne mon âme
Si tu ne la prends pas

Le souffle d’une eau qui chante
Une odeur de menthe
La douceur d’une course lente
La dernière attente
Dessine-moi un mystère
Que rien ne peut défaire
Qui me rappelle qu’ici-bas

Il ne manquait que toi
Pour que le combat
Ne se livre pas
Je rends les larmes
Toutes celles qu’on ne choisit pas
Je te donne mon âme
Si tu ne la prends pas

A force de se réfléchir dans un miroir de souvenirs
J’en oublie que mon avenir est presque là

Il ne manquait que toi
Pour que le combat
Ne se livre pas
Je prends les larmes
Toutes celles qu’on pleure de joie
Maintenant que mon âme
Se souvient de toi
Il ne manquait que toi.
 
Tu es mon autre :
Ame ou soeur
Jumeau ou frère
De rien mais qui es-tu
Tu es mon plus grand mystère
Mon seul lien contigu
Tu m'enrubannes et m'embryonnes
Et tu me gardes à vue
Tu es le seul animal de mon arche perdue

Tu ne parles qu'une langue aucun mot déçu
Celle qui fait de toi mon autre
L'être reconnu
Il n'y a rien à comprendre
Et que passe l'intrus
Qui n'en pourra rien attendre
Car je suis seule à les entendre
Les silences et quand j'en tremble

Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit

Moi, je suis ton autre
Si nous n'étions pas d'ici
Nous serions l'infini

Et si l'un de nous deux tombe
L'arbre de nos vies
Nous gardera loin de l'ombre
Entre ciel et fruit
Mais jamais trop loin de l'autre
Nous serions maudits
Tu seras ma dernière seconde
Car je suis seule à les entendre
Les silences et quand j'en tremble

Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit

Moi, je suis ton autre
Si nous n'étions pas d'ici
Nous serions l'infini

Et si l'un de nous deux tombe.

Si tu´nas pas d´amour
:
Tu peux trouver tous les trésors de guerre
Tu peux louer tous les châteaux du monde
Tu peux avoir tout l’argent de la terre
Et même les oeufs que les poules d’or pondent
Mais tu n’as rien qui me fera voter pour
Si tu n’as pas d’amour

Tu peux avoir des yeux comme des grands phares
La peau bronzée comme le sable en été
Un humour à l’épreuve des cafards
Ou le sourire d’une star de ciné
Mais tu n’as rien qui me fera voter pour
Si tu n’as pas d’amour

Si tu n’as pas d’amour,
Tu ne me feras jamais, jamais, jamais voter pour
Arrête de faire le sourd,
T’es lourd, trop lourd

Tu peux briller dans les milieux d’affaires
Etre fidèle ou tireur d’élite
Me réciter par coeur le dictionnaire
Etre le plus fort au Trivial Pursuit
Mais tu n’as rien qui me fera voter pour
Si tu n’as pas d’amour

Si tu n’as pas d’amour,
Tu ne me feras jamais, jamais, jamais voter pour
Arrête de faire le sourd,
T’es lourd, trop lourd

Tu peux aller chez les plus grands couturiers
Te parfumer aux essences les plus rares
Avoir la démarche d’un top model branché
Changer de lunettes pour mieux changer de regard
Mais tu n’as rien qui me fera voter pour
Si tu n’as pas d’amour

Si tu n’as pas d’amour,
Tu ne me feras jamais, jamais, jamais voter pour
Arrête de faire le sourd,
T’es lourd, trop lourd.

Silence:
I've learned so much
After these years of despair
And nothing untouched
With the deepest side of my pain
Although I cant say
There's nothing there
Not even a dream to share
Are you familiar?
Or should I show you around?
It's a cold room
With nothing inside
Not a sound
But to be amazed What stillness can do
It will bring you back to you

Silence (Silence)
Is the moment between everyone
Is the best friend you have in the world
That moment in time
Will help you to survive
Silence
Now that you've seen it
You don't need to go back at all
And when you feel that
Cold room inside
Stand tall
You will embrace it
As you recall
It made you stronger after all

Silence (Silence) Is the moment between everyone
Is the best friend you have in the world
That moment in time
Will help you to survive
Silence
Silence
Let your consciousness finally be heard
It's unconscious
But you'll hear the burst
The voice inside will bring you back to life

(Silence, silence)
It's the moment in time
(Silence, silence)
Silence (Silence, silence)
Let it be.
 
Un Ave Maria:
Avant même que l'on ne soit vie, on est pris
Dans un nid de chair et de tendresse
Une étreinte infinie qui nous lie
Nous délivre une sagesse
Tout déjà est acquis
Mais pour qui dès ce cri
Trahissons-nous le geste d'amour qui unit
Désunit et nourrit les regrets

Un Ave Maria dont l'enfant ne serait pas
Une statuette, une prière sans foi
Mais une lettre offerte
A ceux qui n'écrivent pas
Pour que les mots résonnent enfin
Comme un Ave Maria

A voux, à nous, à ceux qui
Trouveront une paix, une terre, une harmonie
Une infinie raison, sans raison d'être, sans être honni
Et ceux qui "mal y pense", qu'ils le pensent
À bientôt, mais dans une autre vie
Dans celle-ci qu'on se donne
Une chance de tout recommencer

Un Ave Maria dont l'enfant ne serait pas
Une statuette, une prière sans foi
Mais une lettre offerte
A ceux qui n'écrivent pas
Pour que les mots résonnent enfin
Comme un Ave Maria

Un Ave Maria
Pour ceux qui ne prient pas
Pour que la musique soit à nouveau la voix
D'un aveu impudique pour ceux qui ne croient pas
Pour tous ceux qui méritent enfin
Un Ave Maria
 
Immortelle:
Si perdue dans le ciel
Ne me restait qu'une aile
Tu serais celle-là

Si traînant dans mes ruines
Ne brillait rien qu'un fil
Tu serais celui-là

Si oubliée des dieux
J'échouais vers une île
Tu serais celle-là

Si même l'inutile
Restait le seuil fragile
Je franchirais le pas

Immortelle, immortelle
J'ai le sentiment d'être celle
Qui survivra à tout ce mal
Je meurs de toi

Immortelle, immortelle
J'ai décroché un bout de ciel
Il n'abritait plus l'Eternel
Je meurs de toi

Si les mots sont des traces
Je marquerai ma peau
De ce qu'on ne dit pas

Pour que rien ne t'efface
Je garderai le mal
S'il ne reste que ça

On aura beau me dire
Que rien ne valait rien
Tout ce rien est à moi

A quoi peut me servir
De trouver le destin
S'il ne mène pas à toi ?

Immortelle, immortelle
J'ai le sentiment d'être celle
Qui survivra à tout ce mal
Je meurs de toi

Immortelle, immortelle
J'ai déchiré un bout de ciel
Il n'abritait plus l'Eternel
Je meurs de toi

Je meurs de toi...

Immortelle, immortelle
J'ai le sentiment d'être celle
Qui survivra à tout ce mal
Je meurs de toi

Immortelle, immortelle
J'ai décroché un bout de ciel
Il n'abritait plus l'Eternel
Je meurs de toi
 
 Tout:
Tout, tout, tout est fini entre nous
J'ai plus la force du tout, tout
D'y croire et d'espérer
Tout, tout, à présent, je te dis tout
De ce vide entre nous, tout
De tes mains désabusées
Tout, tout ce qui nous unie
Tout ce qui nous detruit au corps
Est à présent fini
Tout, ces moments incompris
Ces instants indécis
S'écrivent au passé aujourd'hui
C'est fini

Nous, on était pas comme les autres
Nous, on décidait d'être entre autres
Les plus forts, les plus fous
Nous on avait rien à prouver
Nous, on avait rien à gâcher
Sauf, sauf notre liberté

Nous, on a rien vu passer
Rien vu se déchirer
Pas même la force de ces années
Nous , on a joué le tout pour le tout
On s'est dis on s'en fout
On a l'univers rien qu'à nous
On a tout

Sors, sors, de mon sang, de mon corps
Sors, toi qui me gardes encore
Au creux de tes regrets
Parles, parles, dis-le moi sans trembler
Que t'en a plus rien à cirer
Parles, pleures et je comprendrai

Tu sais, Tu sais que je peux tout entendre
Partir rester ou même me rendre
Que le ciel là-haut m'entende

Tout, tout, tout est fini entre nous
J'ai plus la force du tout d'y croire et d'espérer
Tout, tout, tout est fini entre nous
Mais je garde l'espoir fou qu'un jour on redira
Nous
 
 Le Tour Du Monde:
1, 2, peut-on compter jusqu’à 2 ?
Toi et moi, qui n’étions pas
Arrivés jusque-là
C’est sûr, pour guérir de nos blessures
Faut plus de 80 jours
Pour en refaire le tour

Je ferai le tour du monde
My love, lovée dans tes bras
Je partirai à la seconde
Sans passeport mais pas sans toi

Je crois que le soleil se lèvera
Si tu t’endors dans mes bras
On ne vieillira pas

Allez, tu m’as promis d’embarquer
On voyagera léger
Sans le poids du passé

Je ferai le tour du monde
My love, lovée dans tes bras
Je partirai à la seconde
Sans passeport mais pas sans toi

1, 2, peut-on compter jusqu’à 2 ?
Toi et moi, qui n’étions pas
Arrivés jusque-là
1, 2, peut-on compter jusqu’à 2 ?
Un peu plus tard on verra
Si l’on peut être trois

Je ferai le tour du monde
My love, lovée dans tes bras
Je partirai à la seconde
Sans passeport mais pas sans toi
 
L'homme Qui N'avait Pas De Maison:
REFRAIN:
Il ne portait qu'un grand chapeau
Une canne et un long manteau
Il s'endormait sur les vieux bancs
Du parc où l'on allait souvent
Il dessinait des arc-en-ciel
Sous les pavés, sous les gratte-ciel
Il se couchait près d'un sac bizarre
Où il cachait sa style guitare

Couplet 1:
L'homme qui n'avait pas de maison
Nous racontait tout plein d'histoires
S'il avait perdu la raison
Il n'avait pas perdu la mémoire

Couplet 2:
L'homme qui n'avait pas de maison
Avait toujours un beau sourire
Un grand sourire qui en dit long
Quand ceux qui parlent n'ont rien à dire


REFRAIN:
Il ne portait qu'un grand chapeau
Une canne et un long manteau
Il s'endormait sur les vieux bancs
Du parc où l'on allait souvent
Il dessinait des arc-en-ciel
Sous les pavés, sous les gratte-ciel
Il se couchait près d'un sac bizarre
Où il cachait sa style guitare

Couplet 3:
L'homme qui n'avait pas de maison
Avait gravé sur son visage
Les cruautés que les saisons
Avaient laissées sur leur passage

Couplet 4:
L'homme qui n'avait pas de maison
Ranger son coeur dans une bouteille
Dont il tirait toute l'affection
Qu'il lui manquait au réveil

REFRAIN:
Il ne portait qu'un grand chapeau
Une canne et un long manteau
Il s'endormait sur les vieux bancs
Du parc où l'on allait souvent
Il dessinait des arc-en-ciel
Sous les pavés, sous les gratte-ciel
Il se couchait près d'un sac bizarre
Où il cachait sa style guitare

AD-lib ....
 
La Lettre:
Ecris-moi une lettre de rupture
En m'expliquant toutes les raisons
Qui t'ont fait t'évanouir dans la nature
Qui m'font mélanger toutes les saisons
Choisis bien tes mots, choisis les justes
Comme un artisan prend
Son temps quand il ajuste

Ecris-moi une lettre de rupture
Envois-moi seulement le brouillon
Promis j'vais rien chercher dans tes ratures
Ecris-moi une lettre au crayon
Ecris-moi comme on écrit la musique
Sacrifies-moi aux dieux
Des amours amnésiques

{Refrain:}
Même si partir quand l'autre reste
Ça fait du mal aux sentiments
Ça peut quand même faire un beau geste
Sauf si bien sûr l'un des deux ment

Ecris-moi une lettre de rupture
Comme quand on s'laissait des mots à la maison
Je noterai pas les fautes d'écriture
J'verrai pas les fautes de liaisons
Et j'irai bien les chercher moi-même
Si j'n'étais pas si sûre
Pas si sûre que je t'aime

{au Refrain}

Pour nous toujours, pour nous peut-être
Comme laisser mes illusions
Quand tu me l'écrieras cette lettre
Ne signes pas ou d'un faux nom

{au Refrain}

Ecris-moi une lettre de rupture
En m'expliquant toutes les raisons
Qui t'ont fait t'évanouir…
 
Papa, Can You Hear Me?:
PRAYER
Oh God-our heavenly Father.
Oh, God-and my father
Who is also in heaven.
May the light of this
Flickering candle
Illuminate the night the way
Your spirit illuminates my soul.

Papa, can you hear me?
Papa, can you see me?
Papa can you find me in the night?
Papa are you near me?
Papa, can you hear me?
Papa, can you help me not be frightened?
Looking at the skies I seem to see
A million eyes which ones are yours?
Where are you now that yesterday
Has waved goodbye
And closed its doors?
The night is so much darker;
The wind is so much colder;
The world I see is so much bigger
Now that I'm alone.
Papa, please forgive me.
Try to understand me;
Papa, don’t you know I had no choice?
Can you hear me praying,
Anything I'm saying
Even though the night is filled with voices?
I remember everything you taught me
Every book 1've ever read...
Can all the words in all the books
Help me to face what lies ahead?
The trees are so much taller
And I feel so much smaller;
The moon is twice as lonely
And the stars are half as bright...
Papa, how I love you...
Papa, how I need you.
Papa, how I miss you
Kissing me good night...
 
 A Piece Of Sky:
It all began the day I found..
That from my window I could only see
A piece of sky.
I stepped outside and looked around.
I never dreamed it was so wide
Or even half as high.
The time had come
(Papa, can you hear me?)
To try my wings
(Papa, are you near me?)
And even thought it seemed at any moment I could fall,
I felt the most,
(Papa, can you see me?)
Amazing things,
(Can you understand me?)
The things you can't imagine
if you've never flown at all.
Though it's safer to stay on the ground,
Sometimes where danger lies
There the sweetest of pleasures are found.
No matter where I go,
There'll be memories that tug at my sleeve,
But there will also be
More to question, yet more to believe..
Oh tell me where?
Where is the someone who will turn and look at me?
And want to share
My ev'ry sweet-imagined possibility?
The more I live - the more I learn.
The more I learn - the more I realize
The less I know.
Each step I take -
(Papa, I've a voice now!)Each page I turn -
(Papa, I've a choice now!)Each mile I travel only means
The more I have to go.
What's wrong with wanting more?
If you can fly - then soar!
With all there is - why settle for
just a piece of sky?
Papa, I can hear you...
Papa, I can see you...
Papa, I can feel you...
Papa, watch me fly!
 
Je Me Souviens:
Des fleurs de lys blanches sous un ciel bleu de cristal
Des balades sous une neige en forme d’étoile
Des érables aux couleurs d’une passion fatale
Je n’oublie rien de rien,
Je me souviens
Les odeurs d’une forêt qu’un beau lac dévoile
Les reflets d’un grand feu sur nos visages pâles
Une lumière intense par des nuits boréales
Je n’oublie rien de rien,
Je me souviens

J’aime tes poèmes, ton coeur, ta liberté
Tu es la seule terre où
Mon âme s’est posée

Un accent dont personne ne connaît les secrets
Un français qui s’élance dans des mots oubliés
Une manière inimitable de chanter
Je n’oublie rien de rien,
Je me souviens

J’aime tes blasphèmes, ta foi, ta dignité
Tu es comme une île
Que l’on ne peut pas quitter

J’aime tes poèmes, ton coeur, ta liberté
Tu es comme une île
Que l’on ne veut pas quitter

Des paysages qui mélangent au plus que parfait
Des dessins que la nature ne refait jamais
L’impression d’être entrée au jardin de la paix
Je n’oublie rien de rien
Et je reviens


Ne Lui Parlez Plus D'Elle:
Pour sortir d'un tout qui n'est rien ,
Il prend son courage par la main ,
En découvrant le mal qu'elle lui faisait pour son bien ,
Il a perdu tout ses rêves en chemin ...
Sans être ni frère ni ami
Ils s'étaient promis toute une vie
Elle voulait lui faire un enfant , c'était du faux c'était du vent ...
Elle inventait la vérité
Ils se déchire comme du papier

REFRAIN :
Ne lui parlez plus d'elle
Elle est encore dans les regards
Qui se mélangent dans son miroir
Oublier les images
Et toutes ces femmes infidèles
Ils voudrait tellement qu'elle ne soit qu'une souris parmi les chats
Dans cette vie
Ne lui parlez plus d'elle

A présent le passé se meurt
Les regrets ne tuent pas les heures
Il n'existe pas une armure qui puisse empêché les blessure
Il faut éloigner le silence
Pour qu'il retrouve sa confiance

Ne lui parlez plus d'elle
Elle est encore dans les regards
Qui se mélangent dans son miroir
Oublier les images
Non plus jamais il ne laissera son envie d'aimer être sa maître
Non plus jamais il n'oubliera mais il apprendra qu'on peut renaître

REFRAIN

Ne lui parlez plus d'elle
Ne lui parlez plus d'elle
Ne lui parlez plus d'elle
Ne lui parlez plus
d'elle.


Rien Qu'une Seule Larme:
Même si de toi, je n’ai plus qu’un ami
Même si je m’endors dans des draps sans nuit
Même si je te sens tout prêt
Des bons moments du passé
Je veux rester seule

Même si le temps se pose sur mes doutes
En cherchant à me faire changer de route
Puisque l’amour lui, n’est plus
Que promesses mal tenues
Je veux rester seule à côté de moi
Plus une seule larme
Pour me battre contre toi

Plus une seule larme
Pour pleurer quand tu n’es pas là
Tu ne verras dans mes yeux
Qu’un feu qu’il faut craindre
Quand il n’y a plus de larme pour l’éteindre

Je sais qu’il me faut apprendre à compter jusqu’à un
Mais j’espère un jour pouvoir compter sur quelqu’un
Qui me donnera l’envie
D’oublier que tu m’as menti
Pour ne plus être seule à côté de moi

Plus une seule larme
Pour me battre contre toi
Plus une seule larme
Pour pleurer quand tu n’es pas là
Tu ne verras dans mes yeux
Qu’un feu qu’il faut craindre
Quand il n’y a plus de larme pour l’éteindre
 
 Speranza:
Elle descendait d’un train du sud au nord
Elle n’avait jamais quitté son île encore
La Sicile était son rivage
Et la famille, son paysage
La mer et le volcan, ses seuls trésors
Il l’attendait dans le froid, seul sur le quai
Comme un ami, un frère, pour l’escorter
Même s’il ne parlait pas sa langue
Ils se comprenaient comme on tremble
Quand on sait que le destin vient de passer

C’est une belle histoire
Née d’un roman rose et noir
Tout les sépare
Même le hasard

Ils regardaient la vie comme un chemin
Où l’on ne se perd qu’en se lâchant la main
Bien que les nuits aient été plus froides
Que leurs chaleureuses engueulades
Ce qui les unit éloignait leur chagrin

C’est une belle histoire
Née d’un roman rose et noir
Tout les sépare
Même le hasard

Ma plus belle histoire
Je suis née dans leurs regards
Rempli d’espoir
Speranza

                       
 
A wonderfoul life (2004)

No Big Deal:
Looking from a distance, seems like I've lost it all
And everyone around me is waiting for this girl to fall
But my heart is missing, I just lost control
If I don't know why, why would I know how?

I've been working with the devils, trying to exorcise
My feelings I've been hiding down on a darker side
But what's I'm taking in trading, never sold my soul
I'm simply moving on, going, gone

Think I'm losing the fight to make sense of it all
Got to build all my life so I'm safe from the fall
I'm subjected, expected to know what I feel
But I don't feel nothing, it's alright, no big deal
(it's alright, it's alright, no big deal)
No big deal
(it's alright, it's alright, no big deal)

How can I expect anybody to understand?
I've been silent treating all on my own demands
Now all I need is freedom on this ego-land
Wanna do no wrong
I'm simply moving on
I'm going, going, gone

I think I'm losing the fight to make sense of it all
Got to build all my life so I'm safe from the fall
I'm subjected, expected to know what I feel
But I don't feel nothing, it's alright, no big deal

It's Alright

And after all I know, there's nothing left to say
And if it's all my fault, I'll take it all
I'm moving on, going, going, gone

And I'm losing the fight to make sense of it all
Got to build all my life so I'm safe from the fall
I'm subjected, expected to know what I feel
But I don't feel nothing, it's alright, no big deal
(it's alright, it's alright, no big deal)
I think I'm losing the fight
(it's alright, it's alright, no big deal)
So I'm saved from the fall
I'm subjected, expected to know what I feel
But I don't feel nothing, it's alright, no big deal
(it's alright, it's alright, no big deal)
It's Alight
No big deal
(it's alright, it's alright, no big deal)
I'm subjected, expected to know what I feel.

I am:
How many miles, how many steps must I take?
How many tears, how many times can I break?
Show me the meaning now
Show me the reasons why
Does it make sense somehow?

<a href="http://www.testimania.com/">Testi Canzoni</a>

All that I am is what I was and who I'll be
Here where I stand is all I have
And what you see
Take theses empty hands
This is all I am
I am

I'm letting go
Don't wanna fight anymore
I need to show every side of my heart
Now I can face the night
Daring to dream again
Suddenly I'm alive

All that I am is what I was and who I'll be
Here where I stand is all I have
And what you see
Take theses empty hands
This is all I am
I am
This is all I am

I never thought our love had a beautiful side
'Til I surrendered
You never feel the wind till you run for your life

All that I am is what I was and who I'll be
Here where I stand is all I have
And what you see
All what I am
Here where I stand
Take theses empty hands
Take theses empty hands
This is all
I am
I am
This is all I am
 
The Last Goodbye:
We can run away together
If that's what you want
We can hide away forever
If that's what you want

So just
Close the door
Let nobody else in our head
Close the door
We can lay right here in our bed

'Cause anything else is wasting time
You're all I've wanted
All of my life
Just let me grow old
Here by your side
Until the end of time
Till the last goodbye

Let's just live here in the moment
Sharing something real
Let's not spend these hours talking
Just give me something I can feel

Baby come on
Close to me
Let no ray of light in between
Close to me
We don't know where I end and you begin

'Cause anything else is wasting time
You're all I've wanted
All of my life
Just let me grow old
Here by your side
Until the end of time
Till the last goodbye

Let's shut the world out
See a chance and let's take it
Seize all the moments
And baby let's make it out
And we'll work it out somehow
I believe in here and now

('Cause anything else is wasting time)
You're all I've wanted
All of my life
Just let me grow old
Here by your side
Until the end of time
Till the last goodbye
(Till the last goodbye)
(You're all I've wanted) You're all I've wanted
(All of my life) All of my life
(Just let me grow old) Let me grow old
(Here by your side) Here by your side
(Until the end of time)
Till the end of
Till the end of
Till the end of
Till the end of time
Till the last goodbye
 
I Guess I Loved You:
Now
Tomorrow is all there is
No need to look behind the door
You won't standing there no more
I had my chance
To dance another dance
I didn't even realise
That this was all love and no lies
Then I lost you

I guess I loved you
Less, less than I should
Now all there is
It's me and me
I turn around and all I see
The past where I have left our destiny

Now
Tomorrow is a mystery
I can not live without a dream
Vanishing from reality
I wanna know
Would you come back to me?
Now that I finally realised
You are my home
You are my life
I need you

I guess I loved you
Oh, less, less than I should
Now all there is
It's me and me
I turn around and all I see
The past where I have left our destiny

I guess I loved you
Ah, less, less, less, less than I could
Another time
Another run
To mend both of our broken hearts
To tell you how much I can love you now

I guess, I guess I loved you
I guess I loved you
 
Conquered:
Tell me, tell me how you knew about my heart
You see, see the things that no one else could see
I thought, I was doing fine until you turn my life around
With everything you'd find
Deep inside I thought that I had died

(You make me believe) When I thought that love was gone, all gone
(You make me believe) And you prove that love was strong, so strong
(You make me believe) 'Cause you touch inside of me
Something I would never have believed
Until
Until you conquered me
<a href="http://www.testimania.com/">Testi Canzoni</a>

You say, you can our future
In my eyes
You say, you can break the chain that always ties me there
Teach me how to fly again
You make my life complete
The love you give to me
Deep inside I know that this is right

'Cause you make me believe
(You make me believe) When I thought that love was gone, all gone
(You make me believe) And you prove that love was strong, so strong
(You make me believe) 'Cause you touch inside of me
Something I would never have believed
Until
Until you conquered me

I was lost
I thought I would always be alone
I thought I could make it on my own
But you...
Changed my life
Now...
Everything I thought my life could be
Changed the day you conquered me

(You make me believe)
(You make me believe) When I thought that love was gone, all gone
(You make me believe) And you prove that love was strong, so strong
(You make me believe) 'Cause you touch inside of me
Something I would never have believed
Until
Until you conquered me

(When I thought that love was gone, all gone)
When I thought that love was gone
(And you prove that love was strong, so strong)
And you prove that love was strong
(Cause you touch inside of me)
'Cause you touch inside of me
(Something I would never have believed)
Something I would have never believed
Until you conquered me
(When I thought that love was gone, all gone)
When I thought that love was gone
(And you prove that love was strong, so strong)
And you prove that love was strong., strong
(Cause you touch inside of me)
'Cause you touch inside of me
 
Review My Kisses:
I'm only happy when I'm with you
I only feel good when I'm talking to you
& I'm a mess when you don't call me
Call me at night
Where did you go
Where did you go
And did you think of me

It's hard to breathe
& my heart is sinking
I'm slipping fast
& I'm reaching for you
It's gonna hurt cause
I have been there before
Can't take much more
Can't take another night
Without you beside me

I want to review my kisses
On every inch of your body
I want to reveal my secrets
That only you should know
I feel all this pain inside of me
That only your lips can make better
I wanna review my kisses
So you won't forget that you are mine

Don't wanna care more than you do
Don't wanna be the 1 whos out in the rain
Don't wanna get that
Call where you sound so cold
So far away, So far away
Like the distant roll of thunder

I want to review my kisses
On every inch of your body
I want to reveal my secrets
That only you should know
I feel all this pain inside of me
That only your lips can make better
I wanna review my kisses
So you won't forget that you are mine

It's a cave in the darkness
And I'm lost inside you
Don't go

I want to review my kisses
On every inch of your body
I want to reveal my secrets
That only you should know
I feel like a childless mother
Longing to hold her baby
If I could review my kisses
Then you won't forget that you are mine
 
Unbreakable:
Outside
This room
No one ever sees the whole me
Only stronger side
But inside
This heart
There is much to know
About me
Words can not describe

If you look
If you really read between the lines
You will see
This is just a disguise
A disguise

Taking a look beyond these eyes
It'll take you right around my heart
I feel
You should know
That I'm not unbreakable
It's hard for me to show the other side
Telling you but it isn't lie You
You know
That I'm not unbreakable

I'm scared and frightened
Who will give this soul asylum
Protect me beyond these walls
Can't stand this breaking and falling
All of these mistakes I'm making
Finally crystalise

Now I look
I really read between the lines
Now I see
I don't need to disguise
No disguise

Taking a look beyond these eyes
It'll take you right around my heart
I feel
You should know
That I'm not unbreakable
It's hard for me to show the other side
Telling you that it isn't lie You
Do you know
That I'm not unbreakable

Now
There's no where else to hide
Nothing more to fight
Being alive

That I'm not unbreakable
It's hard for me to show the other side
I'm telling that it isn't lie
Read me you'll know
That I'm not unbreakable
You read me you'll know
That I'm not unbreakable
You read me you'll know
That I'm not unbreakable
 
Wonderful Life:
Here I go out to sea again
The sunshine fills my hair
And dreams hang in the air

And I need a friend
Oh I nedd a friend
To make me happy
Not stand here on my own

Look at me standing
Here on my own again
Up straight in the sunshine

No need to laugh and cry
It's a wonderful, wonderful life
No need to run and hide
It's a wonderful, wonderful life
<a href="http://www.testimania.com/">Testi Canzoni</a>

Gulls in the sky
And in my blue eyes
You know it feels unfair
There's magic everywhere

Look at me standing
Here on my own again
Up straight in the sunshine

No need to laugh and cry
It's a wonderful, wonderful life
No need to run and hide
It's a wonderful, wonderful life

Look at me standing
Here on my own again
Up straight in the sunshine

No need to laugh and cry
It's a wonderful, wonderful life
No need to run and hide
It's a wonderful, wonderful life

No need to run
It's a wonderful, wonderful life
No need to laugh and cry
It's a wonderful, wonderful life
It's a wonderful, wonderful life
No need
It's a wonderful, wonderful life
 
Intoxicated:
I feel you all around me
Though you're no more in this space
You're nowhere to be found
There's not a breath of you in here

Leaving us behind
I just can't do it all the way
Nothing can describe
The feeling of dancing with this space

I toss and turn and then
I roll on your side of the bed
I touch your wraps and face
No tear will ever your back

I'm broken inside out
I wish I could go where you went
I'll fall asleep until I see us
At the other end.
How can I spend a life with only half alive?
How can I love someone with only half of heart?
Where do I go from here?
How do I breath in here?
I guess it must be true
I am intoxicated by
You...

I tried to store away
Pictures and little souvenirs
I found the tone to say I'll be okay
I'm still here

Lying is my way
To keep the feet walking
And
Allow my soul instead
Has found a way to reach your ground

How can I spend a life with only half alive?
How can I love someone with only half of heart?
Where do I go from here?
How do I breath in here?
I guess it must be true
I am intoxicated by
You...
By you...

I guess it must be true
I am intoxicated by...

How can I spend a life with only half alive?
How can I love someone with only half of heart?
Where do I go from here?
How do I breath in here?
I guess it must be true
I am intoxicated
By you...

I am intoxicated
Intoxicated
By...
You...
 
I've Cried Enough:
All of my tears have been frozen
After these years in this pain
My heart has finally chosen
To beat a bit faster again
Now I feel the awakening
I don't look back anymore
I am mysteriously standing on the good side of my soul

All I recall is the moment
Sadness is fading away
It is for passion I'm falling but now I'm back on my feet again
I wanna rewrite the story
Not even what seemed insane

How could I ever feel sorry for being stronger than I am?
I've cried enough
Over the priceless time I've lost
I've learned the going gets too tough
Now you regret love
I've cried enough
What you'll see on my face again
Is nothing but the rain
I've cried enough

Why would I try to deny it?
Most of my dreams are a mess
But what didn't kill me in fact has taught me
Life's a big game of test
Although in I believe in the future
I keep in mind all the past
Now that I live in the present
I don't care about the rest

I've cried enough
Over the priceless time I've lost
I've learn the going gets too tough
Now you regret love
I've cried enough
What you'll see on my face again
Is nothing but the rain
I've cried enough

I've cried enough
What you'll see on my face again
Is nothing but the rain
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
I've cried enough
 
Silence:
I've learned so much
After these years of despair
And nothing untouched
With the deepest side of my pain
Although I cant say
There's nothing there
Not even a dream to share
<a href="http://www.testimania.com/">Testi Canzoni</a>

Are you familiar?
Or should I show you around?
It's a cold room
With nothing inside
Not a sound
But to be amazed What stillness can do
It will bring you back to you

Silence (Silence)
Is the moment between everyone
Is the best friend you have in the world
That moment in time
Will help you to survive
Silence
Now that you've seen it
You don't need to go back at all
And when you feel that
Cold room inside
Stand tall
You will embrace it
As you recall
It made you stronger after all

Silence (Silence) Is the moment between everyone
Is the best friend you have in the world
That moment in time
Will help you to survive
Silence
Silence
Let your consciousness finally be heard
It's unconscious
But you'll hear the burst
The voice inside will bring you back to life

(Silence, silence)
It's the moment in time
(Silence, silence)
Silence (Silence, silence)
Let it be
 
Walk Away:
When I woke up today
I could have sworn you were the man that would never betray
I could have sworn you were my life and my dream and my faith
But in one moment you took that all away

Did you break me to see if I'd break
Did you wanna know what I was made of
Big mistake
'Cause there's nothing now
That you or anyone can say
So save your breathe and walk away

And your excuses, they make me wanna scream
I could have sworn you were the man that would never never be mean
I could have sworn you were the light in the end of the dark for me
But you proved that
It's never what it seems

Did you break me to see if I'd break
Did you wanna know what I was made of
Big mistake
'Cause there's nothing now
That you or anyone can say
So save your breathe and walk away

How can I look at you the same way
Nothing is the same as it was
How can I touch you in same way
They'll never be the same

Did you break me to see if I'd break
Did you wanna know what I was made of
Big mistake
'Cause there's nothing now
That you or anyone can say
So save your breathe and walk away

Just save your breathe and walk away
Oh, no, that's why I could have sworn you were the man that would never betray



Comme Ils Disent:
J'habite seul avec maman
Dans un très vieil appartement rue Sarasate
J'ai pour me tenir compagnie
Une tortue deux canaris et une chatte.
Pour laisser maman reposer
Très souvent je fais le marché et la cuisine
Je range, je lave et j'essuie,
A l'occasion je pique aussi à la machine.
Le travail ne me fait pas peur
Je suis un peu décorateur un peu styliste
Mais mon vrai métier c'est la nuit.
Que je l'exerce travesti, je suis artiste.
Jai un numéro très spécial
Qui finit en nu intégral après strip-tease,
Et dans la salle je vois que
Les mâles n'en croient pas leurs yeux.
Je suis un homo comme ils disent.

Vers les trois heures du matin
On va manger entre copains de tous les sexes
Dans un quelconque bar-tabac
Et là on s'en donne à cœur joie et sans complexe
On déballe des vérités
Sur des gens qu'on a dans le nez, on les lapide.
Mais on le fait avec humour
Enrobés dans des calembours mouillés d'acide
On rencontre des attardés
Qui pour épater leurs tablées marchent et ondulent
Singeant ce qu'ils croient être nous
Et se couvrent, les pauvres fous, de ridicule
Ça gesticule et parle fort.
Ça joue les divas, les ténors de la bêtise.
Moi les lazzi, les quolibets
Me laissent froid puisque c'est vrai.
Je suis un homo comme ils disent.

A l'heure où naît un jour nouveau
Je rentre retrouver mon lot de solitude.
J'ôte mes cils et mes cheveux
Comme un pauvre clown malheureux de lassitude.
Je me couche mais je ne dors pas
Je pense à mes amours sans joie si dérisoires.
A ce garçon beau comme un Dieu
Qui sans rien faire a mis le feu à ma mémoire.
Ma bouche n'osera jamais
Lui avouer mon doux secret mon tendre drame
Car l'objet de tous mes tourments
Passe le plus clair de son temps au lit des femmes
Nul n'a le droit en vérité
De me blâmer de me juger et je précise
Que c'est bien la nature qui
Est seule responsable si
Je suis un "homme oh" comme ils disent
.
 

Caruso:
Qui dove il mare luccica e dove tira forte il vento
Su una vecchia terrazza davanti al golfo di Sorriento
Un uomo abbraccia una ragazza dopo che aveva pianto
Poi si schiarisce la voce e ricomincia il canto

Te voglio bene assai
Ma tanto ma tanto bene sai
E' una catena ormai
Che scioglie il sangue dint'e vene sai

Vide le luci in mezzo al mare penso alle notti la in America
Ma erano solo le lampare e la bianca scia di un'elica
Senti il dolore nella musica si alzo dal Pianoforte
Ma quando vide la luna uscire da una nuvola
Gli sembro piu dolce anche la morte
Guardo negli occhi la ragazza quegli occhi verdi come il mare
Poi all'improvviso usci una lacrima e lui credette di affogare

Te voglio bene assai
Ma tanto ma tanto bene sai
E' una catena ormai
Che scioglie il sangue dint'e vene sai

La potenza della lirica dove ogni dramma é un falso
Che con un po' di trucco e con la mimica puoi diventare un altro

Cosi divento tutto piccolo anche le notti la in America
Ti volti e vedi la tua vita come la scia di un'elica

Te voglio bene assai
Ma tanto ma tanto bene sai
E' una catena ormai
Che scioglie il sangue dint'e vene sai

Te voglio bene assai
Ma tanto ma tanto bene sai
E' una catena ormai
Che scioglie il sangue dint'e vene sai
Dint'e vene sai
 
S'en Aller:
Il n'y a vraiment plus rien qui te retienne
La couleur de ce destin n'est plus la tienne
Et ce qui te tend les mains en vaut la peine
Il te faudra te choisir cette fois

D'hier il n'y a que le bien que tu emmènes
Bien que tu sois loin déjà, encore s'éteignent
Les feux allumés par tes envies soudaines
De n'être qu'à toi ce que tu n'osais pas

Et s'en aller
Comme on s'égare pour mieux recommencer
Le moment est arrivé
Et s'en aller
Comme on revient
Comme on revient vers soi enfin

D'une histoire à l'autre tu changeais de repères
Comme si le Soleil tournait autour de la Terre
Et depuis que tu vis ta vie à ta manière
Tu te reçois 5 sur 5 cette fois

Et s'en aller
Comme on s'égare pour mieux recommencer
Le moment est arrivé

Et s'en aller
Comme on revient
Comme on revient vers soi enfin

Et s'en aller
Comme on s'avoue que vivre à commencer
C'est le moment de vérité

Et s'en aller
Comme on revient vers soi

Il fallait une moitié de vie
Pour arrêter de retenir
La force qui pousse l'autre demie
A tout changer, à te redevenir

Et s'en aller
Comme on s'égare pour mieux recommencer
Le moment est arrivé

Et s'en aller
Comme on s'avoue que vivre à commencer
C'est le moment de vérité

Et s'en aller
Comme on s'égare pour mieux recommencer
C'est le moment de vérité

Et s'en aller
Comme on revient
Comme on revient vers soi enfin

Là c'est le moment
De la vérité
Véritablement
Et puis s'en aller
Là c'est le moment
De tout avouer
Déclarer clairement
Toute la vérité
 
Voir Un Ami Pleurer:
Bien sûr il y a les guerres d'Irlande
Et les peuplades sans musique
Bien sûr tout ce manque de tendres
Il n'y a plus d'Amérique
Bien sûr l'argent n'a pas d'odeur
Mais pas d'odeur vous monte au nez
Bien sûr on marche sur les fleurs
Mais voir un ami pleurer !

Bien sûr il y a nos défaites
Et puis la mort qui est tout au bout
Nos corps inclinent déjà la tête
Étonnés d'être encore debout
Bien sûr les femmes infidèles
Et les oiseaux assassinés
Bien sûr nos cœurs perdent leurs ailes
Mais mais voir un ami pleurer !

Bien sûr ces villes épuisées
Par ces enfants de cinquante ans
Notre impuissance à les aider
Et nos amours qui ont mal aux dents
Bien sûr le temps qui va trop vite
Ces métro remplis de noyés
La vérité qui nous évite
Mais voir un ami pleurer !

Bien sûr nos miroirs sont intègres
Ni le courage d'être juifs
Ni l'élégance d'être nègres
On se croit mèche on n'est que suif
Et tous ces hommes qui sont nos frères
Tellement qu'on n'est plus étonnés
Que par amour ils nous lacèrent
Mais voir un ami pleurer !
 
Je T'aime:
D'accord, il existait
D'autres façons de se quitter
Quelques éclats de verre
Auraient peut-être pu nous aider
Dans ce silence amer
J'ai décidé de pardonner
Les erreurs qu'on peut faire
À trop s'aimer
D'accord souvent la petite fille
En moi souvent te réclamait
Presque comme une mère
Tu me bordais, me protégeais
Je t'ai volé ce sang
Qu'on aurait pas dû partager
À bout de mots, de rêves
Je vais crier

Je t'aime, Je t'aime
Comme un fou, comme un soldat
Comme une star de cinéma
Je t'aime, je t'aime
Comme un loup, comme un roi
Comme un homme que je ne suis pas
Tu vois, je t'aime comme ça

D'accord, je t'ai confié
Tous mes sourires, tous mes secrets
Même ceux, dont seul un frère
Est le gardien inavoué
Dans cette maison de pierre
Satan nous regardait danser
J'ai tant voulu la guerre
De corps qui se faisaient la paix

Je t'aime, Je t'aime
Comme un fou comme un soldat
Comme une star de cinéma
Je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime
Comme un loup, comme un roi
Comme un homme que je ne suis pas
Tu vois, je t'aime comme ça
Tu vois, je t'aime comme ça
 
Je Suis Mon Coeur:
J'ai peur qu'ça m'démange
Que ça recommence
J'ai peur d'oublier
La mal que ça fait

Comme une revanche
Sur le manque et l'absence
Vers cinq heures du soir
Quand le ciel s'en va

Même si ça dérange
Ma vie et le bon sens
Je ne peux pas
M'en passer comme ça

Tu reviens et ça recommence
Je veux croire encore à la chance
Je m'abandonne à l'évidence
Même si j'ai peur, je suis mon cœur

Toujours en partance
Vers une longue errance
Au cœur de nulle part
Où l'amour se noie

J'ai peur de l'offense
Des profonds silences
J'ai peur de ta voix
Qui ne répond pas

J'ai peur de la confiance
Perfide et ignorante
Sur un mur de pourquoi
Se cogne tout droit

Tu reviens et ça recommence
Je veux croire encore à la chance
Je m'abandonne à l'évidence
Même si j'ai peur, tu es mon coeur

J'ai peur qu'ça m'démange
Que ça recommence
Quand le bonheur est là
Tout casser pour toi...
 
Addio Del Passato:
La Traviata, chambre de Violetta
Acte III, 1ère scène

Tout comme Violetta, j'arrive à la seconde et dernière partie de ce spectacle
Je doute que tu puisses arriver à temps, mon amour
J'ai besoin de purifier mon âme et de laisser tomber les aria et de chanter pour toi

Addio, del passato bei sogni ridenti,
Le rose del volto gia sono pallenti ;
L'amore d'Alfredo perfino mi manca,
Conforto, sostegno dell' anima stanca.
Conforto ! Sostegno !
Ah, della traviata sorridi al desio ;
A lei, deh, perdona ; tu accoglila, o Dio !
Ah ! Tutto, tutto fini. Or tutto, tutto fini !

Le gioie, i dolori tra poco avran fine,
La tomba ai mortali di tutto e confine !
Non lagrima o fiore avra la mia fossa.
Non croce col nome che copra quest'ossa !
Non croce, non fiore
Ah, della traviata sorridi al desio ;
A lei, deh, perdona ; tu accoglila, o Dio !
Ah ! Tutto, tutto fini. Or tutto, tutto fini !
 
Mistral Gagnant:
On dit que les âmes attendent avant de revenir sur terre
On dit ça
Parfois je pense à cet enfant de moi qui n'est pas encore là
Et que j'attends
Et j'ai si peur pour lui

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d' pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais, mino
Les bonbecs fabuleux qu'on piquait chez l' marchand
Car en sac et Mintho, caramels à un franc
Et les Mistral gagnants

A marcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un p'tit peu
Pis sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s' marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, repartir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'antan et les coco-boërs
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Et les Mistral gagnants

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder l' soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et pis je m'en fou
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui le rire des enfants
Et les Mistral gagnants
Les Mistral gagnants
 
Si Tu M'aimes:
Je le sens
Je le sais
Quand t'as mal à l'autre bout de la terre
Quand tu pleures pendant des heures
Sur mon coeur je pourrais hurler
Le jurer même si je ne vois rien
D'où je suis je sens ton chagrin
Quand je me vois
Sans tes mains
Sans tes bras je ne peux plus respirer
Et j'entends si souvent
Le chant du vent
Qui vient pour me ramener
Vers tes landes sous ton ciel d'Irlande

Quitter ma vie sans préavis
Je le ferais si tu m'aimes

Même si j'ai tort
Tout est plus fort
Que la raison tout est plus fort que ton nom
Que je redis que j'écris sans arrêt
Sur les écrans de ma vie
Et j'espère que chacunes des aurores
Que je vois me mènera à ton corps

Je quitterai tout si tu m'aimes

Je sais que je n'me trompe pas
Que quelque part au loin là-bas
Tu penses encore à moi
Tu m'as gardé dans tes bras
Une place, un ébat

Dis-le moi tout bas que tu m'aimes
Que tu m'aimes

Je le sens
Tu penses encore à moi
Je le sais, tu m'as gardé tes bras

Dis-le moi
Que tu m'aimes
 
Parce Que Tu Pars:
Tout ne rime à rien quand on n'a même plus peur
Toutes les raisons de rester sont les leurs
Rien ne te retient, surtout pas le bonheur
Que tu ne cherches plus,
C'est plus l'heure

Je suis là pour ne pas regretter l'absence
Des mots et des liens qui empêchent le silence
Dis moi s'il te plait ce qu'on verra trop tard
Le dernier aveu est-il ce regard ?

Parce que tu pars
Parce que tu pars
On restera brisé devant l'irréparable
Parce que tu pars
Parce que tu pars
On éteindra tout contre soi l'intolérance
Parce que tu pars

Jure le que cet échec
N'est pas ton avenir
Ce qui t'aura pris la tête
Oublie-le pour te choisir
Et si tu veux bien
On cassera la gueule
A ce coup du destin
Qui rend seul

Parce que tu pars
Parce que tu pars
On restera brisé devant l'irréparable
Parce que tu pars
Parce que tu pars
On éteindra tout contre soi l'intolérance
Parce que tu pars, Parce que tu pars
Parce que tu pars, Parce que tu pars
On questionnera chaque journée inévitable
Parce que tu pars, Parce que tu pars
On éteindra tout contre soi l'intolérance
Parce que tu pars, Parce que tu...
 
Medley Starmania:
J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir
M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir

Stone
Le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

J'sais pas si c'est la terre
Qui tourne à l'envers
Ou bien si c'est moi
Qui m'fais mon cinéma
Qui m'fais du cinéma

J'ai plus envie d'me battre
J'ai plus envie d'courir
Comme tous ces automates
Qui bâtissent des empires
Que le vent peut détruire
Comme des chateaux de cartes

J'aurais voulu être un artiste
Pour pouvoir faire mon numéro
Quand l'avion se pose sur la piste
A Rotterdam ou à Rio
J'aurais voulu être un chanteur
Pour pouvoir crier qui je suis
J'aurais voulu être un auteur
Pour pouvoir inventer ma vie
Dans les rues de Monopolis
Il n'y aura plus d'étrangers
On sera tous les uns contre les autres
On danse les uns contre les autres
On vit les uns avec les autres
J'ai pas demandé à v'nir au monde
J' voudrais seulement qu'on m'fiche la paix
J'ai pas envie d'faire comme tout le monde
Mais faut bien que j'paie mon loyer
Je travaille à l'Underground Café
Un jour vous verrez la serveuse automate
S'en aller cultiver ses tomates
Au soleil mais qu'est ce que j'vais faire aujourd'hui
Qu'est ce que j'vais faire demain
C'est c'que j'me dis tous les matins
Mais qu'est-ce que j'vais faire de ma vie
Moi j'ai envie de rien
J'ai juste envie d'être bien

J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir
M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir.
 
Calling You:
Un chemin dans l'désert entre Las Vegas et nulle part
Il paraît qu'on est beaucoup mieux ici qu'à l'endroit d'où l'on vient
Il paraît qu'entre les étoiles il y a... rien, le vide
Certains pensent que cet espace est composé d'un gaz : l'éther
D'autres plus savants ont même imaginé que dans ces vastes régions interstellaires on puisse entendre la musique des sphères

Moi j'appelle sans savoir qui
J'appelle dans le vide
- Hello
- A qui voulez-vous parler ?
- A...
- Allo, allo
- Oui bonjour, je...
- A qui voulez-vous parler Mademoiselle ?

Desert road from Vegas to nowhere
Someplace better than where you've been
A coffee machine that needs some fixing
In a little cafe just around the bend.

I am calling you
Can't you hear me
I am calling you.

Hot dry wind blows right through me
Baby's crying and I can't sleep
But we both know a change is coming
It's coming closer
Sweet release.

I am calling you
I know you hear me
I am calling you

I am calling you
I know you hear me
I am calling you
 
Bambina:
Rien qu'un petit espace
Une toute, toute petite trace
Un petit mal qui reste en moi
Tout c'que tu détestes
Je prends ma petite place
D'un trait de larmes j'efface
Les souvenirs terrestres
Qui traînent dans ma veste

Bambina tu me manques
Les photos qui me hantent
Sont des parfums de rue
Où je ne vais plus

Bambina...
De ta petite voix
Je parle de nous tout bas
Et quand ça les fait rire
Ça me déchire
Car d'apparence tu vois
Je ne te ressemble pas
J'ai plutôt l'air de celle
Qui grandit en toi

Bambina tu me manques
Les photos qui me hantent
Sont des parfums de rue
Où je ne vais plus

Bambina si vivante
Reviens, j'ai mal au ventre
Bambina, dans ce corps
J'ai ton coeur qui bat

Je t'attends en bas dans la rue
Où l'autobus ne passe plus
Je chante à tue-tête
Tu verras j'ai la même voix

Bambina tu me manques
Les photos qui me hantent
Sont des parfums de rue
Où je ne vais plus

Bambina...
Reviens, j'ai mal au ventre
Bambina, dans ce corps
J'ai ton coeur qui bat

Rien qu'un petit espace
Une toute, toute petite trace.


Live (Cd1)
 (2002)

Tu Me Manques
Immortelle
Tout
Alléluia
Aimer Deja
La Différence
Africa / Rio
Tango
Pas Sans Toi
Si Tu M'aimes
Tu Es Mon Autre

Tu Me Manques:
Tu me manques, y a rien à faire
Tu ne manques, pas de mystère
Pourquoi ce coeur fracturé ne peut se détacher

Ton image est gravée
Mon rêve s'est envolé dans un écrin de soleil
La vie ou la pluie c'est pareil

Tu me manques
J'y crois encore
Tu me manques, l'amour est fort
Comment pourrais-je accepter que le ciel vient de tomber?
Tu me manques, ça va passer
Tu me manques, je suis déchirée
Je ne trouve que ces mots là pour te dire je t'aime cent fois
Tous les jours s'agrandit ce petit bout d'amour
celui qu' j'avais construit pour toi jour après jour
J'aurais voulu te dire
Les mots qu'on ne dit pas
Apprendre à les écrire, te les chanter tout bas
Tu me manques, trop tard le soir
Tu me manques, je garde espoir
Je sais que quelqu'un là haut nous a porté ce soir
Nous a laissé le temps, le temps d'un sentiment
Même si la vie souvent fait battre nos coeurs
à contre temps oh...

Tu me manques, as-tu compris ?
Tu me manques j'ai froid la nuit
Monréal ou Paris, où es-tu ? trop loin d'ici
Tu me manques, je te l'ai dis
Tu me manques, je te l'écris
Je ne trouve que ces mots là pour te dire je t'aime cent fois...

Tu me manques...Tu me manques...Tu me manques...

Alléluia:
Toi qu'on appelle l'enfant
D'un monde en déroute
Il te faudra apprendre
À ignorer leurs doutes
Leurs manque de confiance
Regarder droit devant
Leur prouver que tout
N'est qu'une question de temps

À tous les nostalgiques des paradis perdus
À tous les de mon temps
C'était vraiment mieux avant
Ne les écoute pas

Toucher tes rêves
Personne ne t'en empêchera
Alléluia
Voguer sur tes galères
Comme bon te semblera
Alléluia
Dans un éclat de rire
Ta vie comme un alléluia
Alléluia Alléluia Alléluia

Ton histoire au fond
N'appartient qu'à toi
Elle fera partie de ces rêves
Qu'on ne vit qu'une fois
Ton nom bien gravé dans
La mémoire des gens
Qui t'offraient leurs doutes immenses
Pour seul encouragement
 
Aimer Deja:
Que faire de la terre qui ne tourne pas
Que faire de l'enfer, je n'y descends pas
Pour qui cette mer qui ne berce pas
Et puis l'éphémère, je n'y reste pas
Je me demandais si tu comprendrais
Mais comprendre quoi ?
Les mots, ça ne retient pas.
J'irai toujours là où c'est calme
J'irai toujours là où c'est droit
Où l'infini sera ma flamme
Mais ça, jamais tu ne le verras
C'etait pas toi

Je n'savais pas
Je n't'en veux pas
Pas plus qu'à moi
Que faire de nos guerres
Je n'y tomberai pas
Echec et mat hier, je n'y reviens pas
Apprendre et se taire
En casser parfois
Inspirer de l'air
Expirer de toi
Je me demandais
Si tu m'entendais
Mais entendre quoi
Les mots qui ne retiennent pas
J'irai toujours là où c'est calme
J'irai toujours là où c'est droit
Où mon honnêteté désarme
Ce que jamais tu ne comprendras
J'ai appris à travers ces larmes
Qu'il faut en aimer mieux que ça
Que les mensonges sont comme des lames
Qui tranchent et je n'y coupe pas
J'irai toujours là où c'est calme
J'irai toujours là où c'est droit
Où l'infini sera ma flamme
Mais ça, jamais tu ne le verras
C'etait pas toi

Je n'savais pas
Je ne le savais pas
Mais je n't'en veux pas
Pas plus qu'à moi
Que faire de...
Aimer deja
 
La Différence:
La différence
Celle qui dérange
Une préférence, un état d'âme
Une circonstance
Un corps à corps
En désaccord
Avec les gens trop bien pensant
Les moeurs d'abord
Leur peau ne s'étonnera jamais des différences
Elles se ressemblent, se touchent
Comme ces deux hommes qui dansent
Sans jamais parler
Sans jamais crier
Ils s'aiment en silence
Sans jamais mentir, ni se retourner
Ils se font confiance
Si vous saviez comme ils se foutent
De nos injures
Ils préfèrent l'amour, surtout le vrai
À nos murmures

lls parlent souvent
Des autres gens
Qui s'aiment si fort
Qui s'aiment comme on dit normalement
De cet enfant
Tellement absent
De ce mal du sang qui court
Et tue si librement
Leurs yeux ne s'éloigneront jamais par négligence
Ils se reconnaissent, s'apprivoisent
Comme ces deux femmes qui dansent

Sans jamais parler
Sans jamais crier
Elles s'aiment en silence
Sans jamais mentir, ni se retourner
Elles se font confiance
Si vous saviez comme ils se foutent
De nos injures
Ils préfèrent l'amour, surtout le vrai
À nos murmures

De Verlaine à Rimbaud
Quand on y pense
On tolère l'exceptionnelle différence

La difference
Quand on y pense
Mais quelle difference
 
Africa / Rio:
I hear the drums
echoing tonight
But she hears only whispers of some quiet conversation
She's coming in 12:30 flight
The moonlit wings reflect the stars that guide me towards
salvation
I stopped an old man along the way,
Hoping to find some long forgotten words or ancinet melodies
He turned to me as if to say, Hurry boy, it's waiting there for
you

It's gonna take a lot to drag me away from you
There's nothing that a hundred men or more could ever do
I bless the rains down in Africa
Gonna take some time to do the things we never had

Libre et rebelle
Tu es de celles
Qui dansent et bats
Au rythme de la samba
Ipanéma n'est pas que la fille que l'on croit

Dans cette ville
Le cœur dans l'eau
Une forêt
Est le refuge des bateaux
Toutes les nuits
Rouge est la lumière de sa peau

C'est plus la peine
Je ne suis plus la même

Rio
Ton Pain de Sucre est un oiseau
Jésus lui-même en a quitté sa croix
Il veille en toi les bras ouverts

Et tes enfants
De tous les sangs
Marchent sur les toits
Il n'y a pas que Guanahara
Le ballon au pied
Aucun rêve ne peut s'effondrer

L'hiver est mort
L'été, c'est janvier

Rio
Ton Pain de Sucre est un oiseau
Jésus lui-même en a quitté sa croix
Il veille en toi les bras ouverts

Rio
Carioca, c'est ça ton drapeau
Chaque couleur définissant ta foi

Vert Tijuca
Bleu nuit bossa
Jaune Copacabana
Blanche et Certi
L'eau est la terre
Où tu prends vie

Rio
Ton Pain de Sucre est un oiseau
Jésus lui-même en a quitté sa croix
Il veille en toi les bras ouverts

Fala do amor
 
Tango:
Mais qu'est ce que je fous là
Je sombre au fond de toi
Quelle heure est t-il et quel feu me noie
Fait-il noir ou clair, je n'sais pas
Ma peau se colle au rouge de ton sang qui bouge
Et qui coule vers moi
Je danse et je me bats

Et j'enroule mes chevilles autour de toi
Mes jambes se plient
Je contourne tes hanches
Sur mes reins se joue ta revanche
Je prie en vain mais toi tu rie, une soif s'assouvit
Je danse ou je me bats
Je n'sais pas, je n'sais pas

Tango mi amor
Tu me fais mal et mon sort
Est le bien qui me dévore
Quand mon corps se tord
Tango mi amor
Animal ou matador
L'un de nous deux est le plus fort
Quand mon corps se tord

Mais le doute s'installe
Je me sens comme en cavale
La vie me pousse dans la course
Mon corps qui te repousse
Tes gestes me rappellent que tu n'as pas sur moi
Le droit que je te dois, je danse et je me bats
Mais comment dire à qui, à quoi, à qui je suis
Quand de n'appartenir qu'à toi est le défi
Et si je te disais qu'il n'y a pas que toi
Je danse et tu te bats
Je danse et tu te bats

Tango mi amor
Tu me fais mal et mon sort
Est le bien qui me dévore
Quand mon corps se tord
Tango mi amor
Animal ou matador
L'un de nous deux est le plus fort
Tango mi amor

Tango mon corps
Ne t'appartient pas encore
Et si mon âme s'en sort
Mon corps, lui, se tord
 
Pas Sans Toi:
Sèche tes pleurs
Je ne partirai pas
Il m'en faudrait bien plus que ça
Pour tou détruire, anéantir, pas ça
Sèche tes pleurs
Et refais-moi l'amour
Te souviens-tu de cet enfant
Que tu voulais m'faire en chantant
Je t'aime encore si fort
Pas sans toi
Je ne la vivrai pas cette vie là
Si tu me reprenais dans tes bras
On pourrait reconstruire tout ça

Pas sans toi
Ce serait comme renier ma vie
Ce serait comme étouffer un cri
Si j'ai tort éloignes-toi
Si tu m'aimes attends moi

Sèche tes pleurs
Le temps nous attendra
Nous nous sommes perdus dans tout ça
Il n'y a plus d'raisons d'avoir peur, je crois
Sèche tes pleurs
On est tellement plus fort
Que toutes ces heures, tous ces remords
On s'oubliait, on avait tort
Je t'aime encore si fort

Sèche tes pleurs
Refais-moi ce sourire
Celui qui ne fait pas vieillir
Ni mon âme ni mon corps
Je t'aime encore si fort.


 Live (Cd2) (2002)

S'en Aller
Parce Que Tu Pars
Humana
Je T'aime
Silence
J'y Crois Encore
Immortelle
Je Suis Mon Coeur
Comme Ils Disent
 Nue (2001)

 
Imagine:
Imagine un endroit
Un univers uni
Un jardin pour demain
Où l'on parle d'aujourd'hui

Imagine un ébat
Qui durerait toujours
Et ça ne serait pas
Qu'une simple histoire d'un jour

Imagine qu'une voix
Ne soit pas celle qui pense
Mais plutôt un débat
Interdit de silence

Imagine qu'une idée
Jamais ne nous retienne
Qu'elle soit la nôtre ou non
Pourvu qu'elle nous enseigne

Imagine que le sang
S'échange pour la vie
Que la vie soit l'enfant
D'un ciel sans débris

Imagine que tu parles
Sans te priver des mots
Ils seront tes escales
Ils t'emmèneront plus haut

Imagine que l'amour
Soit le nouveau héros
Et que nos couleurs
S'exilent de nos drapeaux

Imagine qu'une image
Soit belle d'imperfection
Pas un hommage
A la contrefaçon

Imagine que de deux
Ne naisse que le meilleur
Que l'un soit pour l'autre
Un cercle issu du coeur

Imagine qu'un galet
Soit le témoin errant
Que nous sommes bien passés
Que nous sommes bien vivants

Imagine si tu veux
Que rien ne changera
Je sais qu'on a fait au mieux
La prochain, lui, pourra

Imagine que la loi
Nous vienne d'une seule croyance
Qui ne rejette rien
Rien que nos intolérances

N'imagine plus rien
Pendant que toi et moi on parle
Je vois déjà nos mains
S'emparer d'une étoile
 
Le Roi Est Une Femme:
Mon sang soleil
Veine sanguine
Descendre à l'âme
Comme à la mine
Frotter la chair
Noircie dessous
L'air m'a manqué
A tes genoux

Ma Barbarie
Que rien ne chasse
Combien de temps
De guerres lasses
Entend l'amour
Que nous faisions
Passé le fruit
L'hiver est long

Roi de Sicile
Ou d'une île aussi seule
Ici le roi est une femme
Le roi est une femme
Et ma peau toujours se grise
D'être facile et soumise
Le roi, le roi est une femme
Le roi est une femme, le roi

Mon sang que j'aime
Passe à mon cœur
Régner ne doit
Pas te faire peur
Chercher la vie
Trouver c'est tout
On vit encore
Loin de chez nous

Au saut du ciel
Nos ailes se suivent
De mes épaules
Jusqu'à tes griffes
Par ces points d'eau
Dont tu me prives
Comme la mer
Sur les récifs

Roi de Sicile
Ou d'une île aussi seule
Ici le roi est une femme
Le roi est une femme
Et ma peau toujours se grise
D'être facile et soumise
Le roi, le roi est une femme
Le roi est une femme

Le roi est une femme


 
Lara Fabian (2000)

Adagio
Part Of Me
Givin' Up On You
You Are My Heart
I Am Who I Am
To Love Again (Si Tu M'aimes)
You're Not From Here
Till I Get Over You
Love By Grace
Yeliel (My Angel)
I Will Love Again
Broken Vow
Adagio (Italian)
 
Adagio:
I don't know where to find you
I don't know how to reach you
I hear your voice in the wind
I feel you under my skin
Within my heart and my soul
I wait for you
Adagio
All of these nights without you
All of my dreams surround you
I see and I touch your face
I fall into your embrace
When the time is right I know
You'll be in my arms
Adagio
I close my eyes and I find a way
No need for me to pray
I've walked so far
I've fought so hard
Nothing more to explain
I know all that remains
Is a piano that plays
If you know where to find me
If you know how to reach me
Before this light fades away
Before I run out of faith
Be the only man to say
That you'll hear my heart
That you'll give your life
Forever you'll stay
Don't let this light fade away
Don't let me run out of faith
Be the only man to say
That you believe, make me believe
You won't let go
Adagio
 
Part Of Me:
Look in these eyes you'll see the dark
That little space inside my heart
The darkest side withholds the light
The light that brightens me inside
You don't know
Angels don't fly, they have no wings
It is another of those things
That we make up
That we believe
The real thing is not what we conceive
[Chorus:]
You don't know
I won't let you see me
I will hide, I will lie
As true as can be
You just don't have
What it would take
To be a part of me

These arms are my heart
These arms are my heart
These arms are my heart
These arms are my heart
The darkest side withholds the light
The light that shines
You can't deny
[Chorus]
These arms are my heart
These arms are my heart
These arms are my heart
These arms are my heart
 
Givin' Up On You:
Silence and quiet
Again in my life
Far from these moments
I wish I was
Passion and truth
We were about
Before these shadows
Stole the beat of our hearts
[Chorus:]
After all we have been through
I can only look at you
Through the eyes you lied to
I'm givin' up, givin' up
I'm givin' up on you
After all if there is no way out
If you cannot stand beside me
If there isn't love
There is only pride
I'm givin' up, I'm givin' up this fight
Undo this leash
You say I tied
When only our fears are to
blame this time
And what am I to you
Just spit it out
I'm not afraid of the words that you hide
[Chorus]
Where do we go
Where did it all crash
When did it start to fall apart
Silence and quiet
Passion, the truth
Shadows, only shadows
[Chorus]
 
You Are My Heart:
How did I ever get to here
Why do I need you
Why do I have to cry these tears
Where do they lead to
I used to be so strong alone
When I was standing on my own
Now I don't know what to do
Was I too proud or just too blind
What does it matter
When love was in these hands of mine
I let it shatter
The pieces scattered to the wind
I'll never have them here again
But I'll remember how we were
The rest of time
[Chorus:]
You are my heart
How could I ever let you go
You are my soul
I had to lose my soul to know
How much you mean
To me, you are my heart
I think I see you everywhere
Isn't that crazy
I still reach out to feel you there
Lying beside me
I've learned a lot since you've been gone
About what I am and what I want
I know I only want to be in love with you
[Chorus]
There's the sun to light the day
My colors turned to gray
The day I saw you walk away
Now there's nothing left to say
But when I dream, I pray
That life could be like yesterday
[Chorus]
 
I Am Who I Am:
Feels like you've built a wall around me
You've tried your best to ground me
Let me explain that I don't play by any other rules
I won't be nobody's fool - I won't lose this game
There is no way
I can love you with half of my heart
It would tear me apart
[Chorus:]
I am who I am
What else could I be
And I'll stand where I stand
I chose to be me
When you look in my eyes
You get what you see
Understand if you can
That I am who I am who I am
Think twice before you try to read me
Before you try to lead me into your trap
You've got no right to play with my emotion
'Cause you should know that I'm much deeper than that
There is no way
I can love you with half of my heart
It would tear me apart
[Chorus]
There is no way
I can love you with half of my heart
It would tear me apart
 
To Love Again (Si Tu M'aimes):
Every night
Every day
I tell my heart
To forget you and to
Move away
Not to break
Anymore
But oh, no matter
What I say
You're so deep in my mind
There's no way to leave this love behind
It used to be
I believed
I could go on
And find someone to
Rest upon
Anyone, anyone
Soon I found
There was no other
There you are
Framed against the sky
You are my life
And I pray for when
You will be mine
To love again
I see the rain
In the sky
And I see your face
Through every tear that I cry
With every breath
And every sound
I can hear
Another voice and swear that
You're around
And every word is clear
Cause I know
The memory won't let go
Until you're mine
To love again
Who's to say what lives in the past
Who's to say that love won't last
Time's been standing still
Waiting so patiently until
Until that one day when
When I will have you
To love again
And there you are
Framed against the sky
You are my life
And I pray for when
You will be mine
To love again
 
You're Not From Here:
I don't know what is going on
You turn around and touch my heart
A silent moment speaks the truth
Something has happened all at once
It should have scared me in advance
But I was falling in those eyes of yours
And so
Fear was gone
I knew there was nothing else
I'd ever want
[Chorus:]
I know you
You're not from here
I've waited for you to appear
To take my breath away
And make me weep
You're not from here
Not from this here and now
Just a touch of yours
And I fly... and I fly... and I fly
I can't get used to missing you
If this is how it's gotta be
I need an angel to watch over me
No one can hold the hands of time
But I can hold you in my mind
Over and over like a melody
For now
I'll stand still
For now
I'll be filled by the memory of your skin
I know you
You're not from here
You don't belong to lies and tears
The greatness of your soul
Makes me weep
You're not from here
Not from this here and now
Just a touch of yours
And I fly... and I fly... and I fly
[Chorus]
 
Love By Grace:
I remember the rain on the roof that morning
And all the things that I wanted to say
The angry words that came from nowhere without warning
That stole the moment and sent me away
And you standing there at the
doorway crying
And me wondering if I'd ever be back
[Chorus:]
I said I didn't come here to leave you
I didn't come here to lose
I didn't come here believing I would ever be away from you
I didn't come here to find out
There's a weakness in my faith
I was brought here by the power of love
Love by grace
And I remember the road just
went on forever
Just couldn't seem to turn that
car around
'Til in the distance like a long
lost treasure
A phone booth that just could
not be found
And you standing there at the
doorway waiting
And the moment when we laid
back down
[Chorus]
That was just a moment in time
And one we'll never forget
One we can leave behind
'Cause when there was doubt
You'll remember I said
I didn't come here believing I would ever be away from you
I didn't come here to find out
There's a weakness in my faith
I was brought here by the power of love
I was brought here by the power of love
Love by grace
 
De Yeliel (My Angel):
Just like the sea
No one possesses you
And no one can go down to
The deepest side of you
Just like a tree
Decades and memories
Articulate and seal
Every one of your dreams
When I need you I secretly sing you this part of my soul
[Chorus:]
Yeliel, my angel
Know that I can hear you
And every word you speak is holy
Wind caressing me
Yeliel, my angel
Know that I can see you
And when I fall I feel your arms around my destiny
Protecting me
I do believe
Some things are mysteries
The simple fact that we stand alive
that we breathe
Why do I love
Why do I hate and die
Where do these things all lie
I don't know why I cry
When I need you I secretly sing you this part of my soul
[Chorus]
Why do I love
Why do I hate and die
Where do these things all lie
I don't know why I cry
When I need you I secretly sing you this part of my soul
[Chorus]
 
I Will Love Again:
Did I ever tell you how you live in me
Every waking moment, even in my dreams
And if all this talk is crazy
And you don't know what I mean
Does it really matter
Just as long as I believe
[Chorus:]
I will love again
Though my heart is breaking, I will
love again
Stronger than before
I will love again
Even if it takes a lifetime to get over you
Heaven only knows, I will love again
People never tell you
The way they truly feel
I would die for you gladly
If I knew it was for real
So if all this talk sounds crazy
And the words don't come out right
Does it really matter
If it gets me through this night
[Chorus]
If I'm true to myself, nobody else can take the place of you
But I've got to move on, tell me what else can I do
[Chorus]
I will love again
One day I know, I will love again
You can't stop me from loving again, breathing again
Feeling again
I know, one day, I'll love again
 
Broken Vow:
Tell me her name
I want to know
The way she looks
And where you go
I need to see her face
I need to understand
Why you and I came to an end
Tell me again
I want to hear
Who broke my faith in all these years
Who lays with you at night
When I'm here all alone
Remembering when I was your own
[Chorus:]
I'll let you go
I'll let you fly
Why do I keep asking why
I'll let you go
Now that I found
A way to keep somehow
More than a broken vow
Tell me the words I never said
Show me the tears you never shed
Give me the touch
That one you promised to be mine
Or has it vanished for all time
[Chorus]
I close my eyes
And dream of you and I
And then I realize
There's more to life than only bitterness and lies
I close my eyes
I'd give away my soul
To hold you once again
And never let this promise end
[Chorus]
 
Adagio (Italian):
Non so dove trovarti
Non so come cercarti
Ma sento una voce che
Nel vento parla di te
Quest' anima senza cuore
Aspetta te
Adagio
Le notti senza pelle
I sogni senza stelle
Immagini del tuo viso
Che passano all' improvviso
Mi fanno sperare ancora
Che ti trovero
Adagio
Chiudo gli occhi e vedo te
Trovo il cammino che
Mi porta via
Dall' agonia
Sento battere in me
Questa musica che
Ho inventato per te
Se sai come trovarmi
Se sai dove cercarmi
Abbracciami con la mente
Il sole mi sembra spento
Accendi il tuo nome in cielo
Dimmi che ci sei
Quello che vorrei
Vivere in te
Il sole mi sembra spento
Abbracciami con la mente
Smarrita senza di te
Dimmi chi sei e ci credero
Musica sei
Adagio.
 
Les Amoureux De L´an Deux Mille:
Les Amoureux De L'an Deux Mille
Les amoureux de l'an deux mille
Cherchent à comprendre
Que seules leurs mains restent mobiles
Pour se défendre
Ils transmettent par ordinateur
Chacun des battements de leur coeur
Les amoureux de l'an deux mille
Viennent juste d'apprendre
Que pour se câbler sur la ville
Faut être Internet tendre
Pour garder l'envie d'exister
Presser sur start et démarrer

Débranchez moi
Je voyage vers ce monde là
Monde sans été, monde sans hiver
Je préfère brûler en enfer
Débranchez moi
Videz ma tête de ce métal
Arrachez ces câbles et faites moi mal
Réanimez l'animal

Les amoureux de l'an deux mille se synthétisent
En plusieurs sentiments stériles
Qui s'électronisent - s'informatisent
Un simple rendez vous magique
Passe par un module de plastique

Les amoureux de l'an deux mille
N'ont plus rien à craindre
On fera l'amour cybernétique
On vient de s'éteindre
 
Leïla:
L'or d'une nuit d'Orient coule à flots
Le parfum des fleurs d'oranger si doux
Le thé au jasmin parfume la peau
Des milliers de diamants roulent
Assise comme une image au bord de l'eau
Sa peau cuivrée attire même les bateaux
Elle est bien trop belle, ces murs bien trop hauts
Même si elle est fidèle à leurs désirs
Elle voudrait au moins choisir
De vivre comme une reine
Ou d'être une sirène
Quand le jour se lève
La nuit tombe à genoux
Le plus fou des rêves brille à son cou
Sur le toit du palais elle cueille des étoiles
Leïla les anges ont des voiles

Elle a appris à parler cette langue
Que seul les sultans ont le droit d'apprendre
Les yeux voilés, le corps à moitié nu
Elle danse et sans aucune retenue
Sourit mais pense à partir
Pour vivre mais comme une reine
Ou être une sirène

Elle se sent comme un oiseau
Partirait mais reviendrait bientôt
Elle pourrait enfin choisir
De vivre plus libre... Leïla
Elle va enfin choisir de vivre comme une reine
Ou être une sirène
 
Perderé l´amore: 
Perdere L'amore
E adesso andate via
Voglio restare sola
Con la malinconia
Volare nel suo cielo
Non chiesi mai chi eri
Perche sceglesti me
Perdere l'amore, quando si fa sera
Quando fra i capelli un po d'argento li colora
Rischi d'impazzire, po scoppiarti il cuore
Perdere l'amore e avere voglia di morire
Lascia mi gridare rinegare il cielo
Prendere a sassate tutti i sogni ancora in iolo
Li faro cadere ad uno ad uno
Spezzero leali del destino
Eti avro vicino

Comunque ti capisco
E amnetto che sbagliavo
Facevo le tue scecte
Chissa che pretendevo
Adesso che rimane
Ditutto il tempo insieme
Una donna troppo sola
Che anchora ti vuol bene

Perdere l'amore, quando si fa sera
Quando sopra il viso, ce una ruga che non c'era
Provi a raggionare fai l'indiferrente
Fino a che ti accorgi che non sei sevita a niente
E vorresti urlare, soffocare il cielo
Sbattere la testa mille volte contro il muro
Respirare forte il suo cocino
Dire e tutta colpo del destino
E ti avro vicino

Perdere l'amore, maledetta sera
Che raccoglie i cocci di una vita immaginaria
Ma repeti non me l'aspettavo
Prendere a sassate tutti i soeni ancora in volo
Spezzero le ali del destino
E ti avro vicino
Perdere l'amore
 
J'ai Zappé:
Un bout de mer, tout s'accélère
Jamais moyen de retourner en arrière
Un bout de ciel, des mauvaises nouvelles
De l'autre hémisphère
La météo, soleil tout là-haut
Sauf pour ceux qui brûlent de froid en enfer
Tourbillon, désinformation
C'est partout l'hiver
Dans ma mémoire, seul devant les chars
Un homme debout à fait avancer
l'histoire
Et pourtant, rien n'est différent
La guerre, les gens
Tout se brouille, devant mes yeux
Et je ne comprends plus du tout qui mène le jeu
Cette voix de fer, me dit "tout va de travers"

Alors j'ai zappé
Pour que l'image change
Et j'ai prié très fort pour que tout s'arrange
Si y a quelqu'un là-haut
Faites qu'on reprenne à zéro

Et j'espère, mais y a plus rien à faire
C'est comme une partie de carte sans jokers
Pas de doute, plus personne n'écoute
Sur cette petite planète
Pas de doute, personne ne s'écoute
Tous les appels se perdent dans la tempête
Cette voix de fer, me dit tout va de travers

Pas de doute, personne ne s'écoute
Tous les appels se perdent dans la tempête
Cette voix de fer, me dit "tout va de travers"

Un bout de mer
Un bout de ciel
L'autre hemisphère
J'espère
J'espère
 
Evidemment:
Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu'on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C'est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n'change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avanti.
 
Humana:
(Humana)

Il te faudra partir
Au lever du soleil
Quitter cette vie
Qui tous les jours pareil
Détruira tes rêves
Dérangera ton ciel
(Humana)

Plier tous tes bagages
Partir avec les tiens
Entreprendre un voyage
Qui te mènera plus loin
Ne te retourne pas
Mon visage sera toi
(Humana)

Et poussé par tous les vents
Même si certains retiendrons ta foi
Ne regarde que la lumière
Et élève la voix
(Humana)

Chante plus fort
Et marche encore
On parle de toi
(Humana)

Assouvir ce désir
D'être enfin le roi
D'étendues si vastes
Que tu n'imaginais pas
Tout tenir dans tes mains
Mais tu y es déjà
(Humana)

(Chante plus fort)
(Et marche encore)
(On parle de toi)
(Humana)

Ne te retourne pas
Au lever du soleil
Mon visage sera toi
(Humana)
 
Ici:
Ici, ici j'ai connu la nuit
J'ai reçu la pluie
Comme une délivrance
Parfois touché le silence
Ici j'ai appris l'oubli
Ici, Ici, j'ai déjà aimé
Même détesté
Au delà du bien
Aimé, au delà du mal
Ici, pouvoir tout recommencer
C'est comme si un ange soudain
Me retenait les mains
J'ai regagné enfin la lumière
La certitude d'être forte et debout
Comme un instant de paix
À travers les éclairs
Je suis du ciel
Du ciel et de la terre

Mais ici, ici j'ai vu la colère
Mes peines se défairent
Mes envies de batailles
Laissées aux chiens de paille
Ici, enfin tout ressemble à la vie

Ici enfin s'envole ma vie
S'éloigne la pluie
C'était la Nuit
 
Dites-moi Pourquoi Je L'aime:
Dites-moi pourquoi je l'aime
Dites-moi pourquoi
C'est comme un cadeau
Que le ciel me fait d'en haut, haut, haut
Quand cet amour nous enchaîne
S'accroche à l'eau
Dites-moi pourquoi je l'aime
Dites-moi pourquoi c'est trop
Pourquoi faut-il que je l'aime
Et que sa vie
Sa vie me coule dans les veines
Et dans ses mains je supplie
Chaque fois je me déchaîne
Quand il prend ma vie
Je ne sais plus comment
Ni où s'enfuit le temps
Quand mon corps se meurt et se perd dans ses bras

Dites-moi pourquoi je l'aime
Dites-moi pourquoi
Il est comme un bateau,
Qui m'emmènerait sur l'eau
Au lieu de garder ma peine
Je crie bien plus fort
Encore plus fort que je l'aime
Et que je l'aimerai encore

Le ciel m'en a fait cadeau
Quand dans ses bras mon corps
Toute sa vie dévore
Je prie pour qu'il m'enlace encore et encore

Dites-moi pourquoi je l'aime
Dites-moi pourquoi
Il est comme un bateau
Qui m'emmènerait sur l'eau
Et si jamais j'ai de la peine
Je crie bien plus fort
Encore plus fort que je l'aime
Et que je l'aimerai encore
Dites-moi pourquoi je l'aime
Je sais que je l'aime encore
 
Réveille-toi Brother:
Réveille-toi brother
Réveille-toi brother
Réveille-toi brother...
Black dans la peau, dans les mots, le coeur
T'entends des choses qui t'font mal au coeur
Des mots idiots qui voudraient
Changer ta couleur
Et tu chantes haut
T'essayes de cacher ta douleur

En silence
Tu chantes le blues
Enchaîné par la différence
En cadence
Un rythme fou s'éveille
Du gospel dans la voix
Réveille-toi brother!!!

On dit de toi que pour toi c'est facile
Moi j'sais que sans toi
Plus de soul, de soul dans les villes
Même le coeur des églises
Vibre au son de ta voix
Et quoi qu'on n'en dise
Ta musique noire est toujours là

En silence
Tu chantes le blues
Enchaîné par la différence
En cadence
Un rythme fou s'éveille
Du gospel dans la voix
Réveille-toi
brother
 
Je T'appartiens:
Assise à ta place
Dans cette maison de glace
Je compte un à un mes torts
Je vois ces carafes
remplies du vide
Qui transperce mon corps
Et toutes mes nuits se fondent
Jamais tes yeux ne tombent
De mon coeur qui succombe
À ton départ, mais

Je t'appartiens
Comme l'orque et la mer ne font qu'un
Elles n'aiment qu'une seule fois
Puis s'échouent comme on se noie

Des projets, des rêves
S'arrachent et j'en crève
Je ne vis plus, je meurs
Même en surface
Te voir, me glace
Et m'éventre le coeur
Et toutes les nuits se fondent
Dans tes bras une autre tombe
Je méprise même son ombre
Et ton départ, mais

Je t'appartiens
Oui, je t'appartient
Comme l'orque et la mer ne font qu'un
Elles n'aiment qu'une seule fois
Puis s'échouent comme on se noie
Elles n'aiment qu'une seule fois
 
Requiem Pour Un Fou:
(with Johnny Halliday)

Je vous préviens n'approchez pas
Que vous soyez flic ou badaud
Je tue celui qui fait un pas
Non, Je ne ferai pas de cadeau
Et éteignez tous ces projecteurs
Et baissez vos fusils braqués
Non, je ne vais pas m'envoler sans elle

Dites au curé, dites au pasteur
Qu'ailleurs ils aillent se faire pendre
Le diable est passé de bonne heure
Et mon âme n'est plus à vendre
Si vous me laissez cette nuit
À l'aube je vous donnerai ma vie
Car que serait ma vie sans lui

Je n'étais qu'un fou mais par amour
Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour
Mon ciel s'était ses yeux, sa bouche
Ma vie s'était son corps, son corps
Je l'aimais tant que pour la garder je l'ai tuée
Pour qu'un grand amour vive toujours
Il faut qu'il meurt qu'il meurt d'amour

Le jour se lève la nuit pâlit
Les chasseurs et les chiens ont faim
C'est l'heure de sonner l'hallali
La bête doit mourir ce matin
Je vais ouvrir grand les volets
Crevez-moi le coeur je suis prête
Je veux m'endormir pour toujours

Je n'étais qu'un fou mais par amour
Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour
Mon ciel s'était ses yeux, sa bouche
Ma vie s'était son corps, son corps
Je l'aimais tant que pour la garder je l'ai tuée
Je ne suis qu'un fou, tu n'es qu'un fou, un fou d'amour
Un pauvre fou qui meurt
Qui meurt d'amour.
  
                                                   
 Carpe Diem (1994)

Puisque C'est L'amour:
Et ton visage au bout des doigts
Je prends la forme de l'avenir
C'est un chemin tout droit
C'est un grand sourire
On n'a rien à perdre même si
l'inconnu
Peut nous surprendre au coin de la rue
Puisque c'est l'amour
Prenons l'amour
Comme on prendrait le droit de vivre
Et si c'est un rêve
Faisons d'un rêve
La réalité d'aimer

De flamme ou de pluie
De corps ou d'esprit
Et sans jamais compter les jours
De joies et de peine
Prenons ceux qui viennent
Puisque c'est l'amour

S'il y a des pierres sur le chemin
Il suffira de leur parler
De les prendre en mains
Les apprivoiser
On a vu des pierres se changer en or
Des cailloux devenir des trésors

Quand l'un s'en ira
L'autre l'attendra
On s'aimera chacun son tour
Les coeurs se reprennent
Au bord de la haine
Puisque c'est l'amour

Oh...même les blessures s'effacent
Les heures brisées se remplacent
Vouloir...il suffit de vouloir
Non rien n'est classé
Ni rompu, ni perdu
Tant qu'on a gardé l'espoir

De flamme ou de pluie
De corps ou d'esprit
Sans jamais compter les jours
De joies et de peines
Prenons ceux qui viennent
Quand l'amour est là

Les coeurs se reprennent
Au bord de la haine
Puisque c'est l'amour
 
Tu T'en Vas:
Si je pouvais
Je te dirais
Reste avec moi
Sur mon coeur et mon âme
Se brise un larme
Je n'ai pas le droit
J'ai envie de te garder là
Te parler tout bas
Quand ma peau nue frémit sous tes doigts
Et je vois dans tes yeux
Que c'est elle que tu veux
Tu t'en vas me laissant seule derrière toi
Tu t'en vas et mon coeur s'envole en éclats
Tu t'en vas en arrachant un bout de moi
Mais tu t'en vas
Retrouver ceux qui t'appartiennent
Retrouver celle qui se fait tienne sous ton toit

Anéantie je te souris
Je n'peux plus parler
Je regarde derriére moi
Et je prends dans mes bras
Le calendrier
Des jours à t'attendre, à mourir
À m'ennuyer de toi
J'aurais envie d'aller tout lui dire
Mais si tu n'me revenais pas
Comment te regarder près de moi

Tu t'en vas en me laissant seule derrière toi
Tu t'en vas et mon coeur s'emvole en éclats
Tu t'en vas en arrachant un bout de moi
Mais tu t'en vas
C'est la dernière fois
Je ne suis qu'une deuxième voix
Celle que ton coeur n'entendras pas
Va t'en retrouver celle qui t'aime sous ton toi
 
Il Existe Un Endroit:
Au bout de tout
De ce bleu immense
Au bout de mes joues
Et de ton coeur qui danse
A porté de mains
Et de l'esprit il y a
Plus que notre avenir
A porté du coeur
Il faut partir
A cent mille lieux
De tes yeux si clairs
Il y cent mille feux
Qui nous brûlent les ailes
Je les emmènerai ces yeux
Et pour un peu nous oublierons l'univers
Tu me suivras
Enfin j'espère

Il existe un endroit au bout de la terre
Où je passerai ma vie entière à te plaire
Il existe un endroit où même le doute
Laisse sa place à l'eau qui coule goutte à goutte
Il existe un endroit où même je suppose
Que le temps entre toi et moi marquerait des pauses
Il existe un endroit
Où même le vent s'arrêtera

Dans ce paradis trop petit pour tous
Je fais notre nid
Ne l'ai garnie que de mousse
De brindilles de soleil, de fleurs, de miel
Et puis à ton réveil
Je boirai tes mains et toi ma bouche
 
Je Vivrai:
Pour toi j'ai déserté la terre
J'ai fait ma frontière
De ton nom et de tes yeux
C'est toi, oui c'est toi seul au monde
Plus jamais personne
Ne me fera vivre à deux
Et pourtant je sais
Que si tu me quittais aujourd'hui même
Autant que je t'aime
Je vivrais

J'irais rencontrer mes larmes
Écarter des flammes
Mélanger ma vie à d'autres vies
Suivie de ton ombre immense
Portant ta présence
Du passé à l'avenir

Et remplie de toi
Avec cette force qui me vient de toi
Si tu t'en allais
Je vivrais

Je vivrais
Comme on vit parce qu'on doit vivre
Oui je vivrais
Libérée sans être libre

Tu vois que sans toi j'existe
A peine un peu triste
Oui sans toi j'existerais

Avec toi pourtant
Si je n'ai que rêvé, si tu m'attends
Au lieu d'exister
Je vivrais
Que tu partes ou non
Je vivrai
 
Au Loin Là-bas:
Mon coeur s'est perdu entre le ciel et l'eau
Emporté par le vent chaud
Les reflets du ciel qui dansent sur ma peau
Je dérive sur un bateau
Tout ce temps à vivre à contre-courant
Je t'attends où la mer devient l'océan
Emmène-moi
J'ai besoin de m'envoler
Au loin là-bas
Où l'amour ouvre ses bras
Où nos vies vont voyager

Si j'échoue sur un île perdue sur le rivage
Tu trouveras mon message
Entre l'Équateur et une île tropicale
Nos deux coeurs feront escale
Tout ce temps à vivre à contre-courant
Je t'attends où la mer devient l'océan

Comme un bateau sans ses voiles
Tu vois, je n'arrive pas
Je me perd dans les étoiles
Un jour tu me trouveras

Au loin là-bas
Au loin là-bas
 
Ramène-moi:
Comment as-tu pu me laisser partir
Pourquoi n'as-tu pas pu me retenir
Comment as-tu pu laisser mes yeux te fuir
Si loin de ton âme et de ta chaleur
Ma vie déséquilibrée sans couleurs
Où sont toutes ces heures
Passées aux bord des mots
De la peau
Si jamais je me perds
Dans d'autres yeux clairs
Si je tombe sans pouvoir
M'arrêter

Ramène-moi vers ton destin
Ramène-moi jusqu'à tes mains
Celles qui m'ont fait mourir un soir
Il n'est jamais trop tard
Emmène-moi comme si c'était
La première fois que tu m'aimais
Je revivrai sans me lasser
Ces moments enlacés

Pourquoi doit-on croire à toutes ces histoires
D'amour qui n'ont pas connu la gloire
Je veux être la dernière à oublier les mots
Qu'il faut
Si jamais tu me vois
Perdue dans d'autres bras
D'un autre que toi
N'y crois pas

Réinvente-moi une histoire
Que je suis seule à croire
Ramène-moi tes délires ce soir
 
Saisir Le Jour:
Quelles que soient tes peurs
Quelles que soit la raison de tes pleurs
Quelle que soit la peine
Qui a envahi ton coeur
Quelles que soient les chances
Que tu n'as pu retenir
Quelle que soit l'enfance
Où tu as dû grandir

Saisir le jour
Laisser la vie suivre son cours
Choisir l'amour
Qui t'appelle à ton tour

Si hauts sont les murs
Qui te retiennent et qui t'offensent
Si longues les chaînes
Qui te volent ton existence
Quelle que soit l'absence
Que t'as dû subir
Qu'importe ce silence
A quoi bon te mentir
 
Bridge Of Hope:
I want believe
That my prayers are being heard
Lately it seems
They have all been wasted words
How many prayers will it take
How many tears must we cry
Till we can walk across that bridge of hope
To peace on the other side

I know we could change
The sadness into smiles
If we could all see the world
Through the eyes of a child
How many prayers will it take
How many tears must we cry
Till we can walk across that bridge of hope
To peace on the other side

If everybody has the same thoughts
And everybody shares the same dream
Can't we get together
And make this world a better place

I had a dream
All our hatred turned into love
And every river of tears
Dried up into dust
Every woman and man
Standing side by side
Then we walked across that bridge of hope
To peace on the other side

Can we talk across that bridge of hope
And find peace
Sweet peace
On the other side.


 
Su primer álbum: Eponyme 
                                           (1991)
                                   
                                  (Salió a la venta con dos tapas)

 
Qui Pense A L'amour:
Qui pense à l'amour, à l'amour
Qui pense à l'amour, à l'amour
On se perd dans ce boulot d'enfer
T'es comme un milliardaire
Elle a pas le temps
Sauf pour ses affaires
On est comme des courants d'air
À rebours le compteur de nos jours
Nous stressa toujours
Tu t'agites, tu cours ou tu flippes
On dit que c'est la vie d'artiste
Mais...

Qui pense à l'amour, à l'amour
Qui pense à l'amour, à l'amour

Si on pouvait s'arrêter
On jure qu'on le ferait
Mais au fond de nos sens
Y a la vie qui avance
Les gamins, les vacances
Pourquoi pas tout plaquer

Qui pense à l'amour, à l'amour
Qui pense à l'amour, à l'amour
Qui pense à l'amour, à l'amour
Qui pense à l'amour, à l'amour

Où va la vie
Y a des moments d'ennui
Où tu te demandes
Si t'as tout compris
Pourquoi on vit
Le coeur en transparence
Comme un oubli
Faut qu'on y pense...

Les Murs:
On va faire tomber tous les murs
Entre l'amour et puis l'amour
Comme un retour vers le futur
Comme un premier bonheur du jour
Ressuciter l'espoir le plus fou
C'est comme un cri qui chante en nous
Mépriser l'arrogance
Faire parler les silences
En mots plus doux, plus tendres
Aimer ceux qui dérangent
Comme l'oiseau, je m'envole
Tout en moi se libère
Je n'ai plus de frontières
Folle, je ne suis pas folle
J'ai le coeur farandole
Et l'amour pour banière

Le temps va refaire notre histoire
Y'a plus de honte à ma mémoire
L'amour a guéri ses blessures
Il a fait tomber tous les murs
Ressusciter l'espoir le plus fou
C'est comme un cri qui chante en nous
Mépriser l'arrogance
Faire parler les silences
En mots plus doux, plus tendres
Mon bonheur est immense
 
Pourquoi Pas L'exotisme?:
Tu sais plus pourquoi t'es là
Si tu t'ressembles ou pas
T'oublies même de rêver la nuit
Tu téléphones aux hommes
Qui t'ont chanté la pomme
Tu t'prends à envier tes amis
Et tu t'demandes ce que tu fous là
Si repeindre ta chambre
Changerait tout ça

Pourquoi pas l'exotisme
Mets un maillot sympa
Prends le ton air d'actrice en vacances
Pourquoi pas
Pourquoi pas l'exotisme
L'Express San Francisco
Ouvres les yeux
Pourquoi faner dans ce ghetto

Lentement tu désespères
Tu t'perds dans ce désert
Entre un ordi et l'ordinaire
Tu déchaînes tes colères
Quand tu t'ramasses à terre
La galère n'a rien pour te plaire

Et tu tangues au beau milieu
De cette ville qui flanche
C'est quoi que tu veux

Oh, mais t'es si belle dans la tête
Même tes yeux
Sont le reflet d'une vie en fête
Oh, tu peux t'en aller
Sur une île du pacifique
Pourquoi pas l'exotisme
 
Le Jour Où Tu Partiras:
Le jour où tu partiras
Bien plus loin qu'ici, ailleurs ou là-bas
Ce jour-là, au moins préviens moi
J'allumerai des bougies en mémoire de toi
Et comme tu les aimais tant
Ces odeurs de canelle
Je brûlerai de l'encens
Pour ton coeur infidèle
Ce n'est pas que je crains pour l'amour
Mais qu'à force de moi
Tu te lasses un beau jour
Je sais ton amour est discret
Il fantasme en secret
Mais l'amour c'est l'amour

Le jour où tu partiras
Prétextant sans complexes
L'abus de mes caresses
Ce jour là, j'accuserai tes bras
D'abandon de tendresse
Et de fausses promesses

Le jour où tu partiras
Quittant notre chez toi
Mon coeur voudra se taire
Dans ce vide qui m'encombre déjà
Sans l'écho de ta voix
Je serai prisonnière
Le jour où tu partiras
Laisse moi ton adresse
Je t'écrirai tendresse
Ce jour là au moins préviens moi
Je me poste chez moi
Besoin d'amour express

Non tu ne partiras pas
Partiras pas
Partiras pas...
 
Simplement:
J'avais dans mon coeur tant de larmes
Plus envie de vivre un seul jour
J'avais dans ma vie tant de drames
Je ne voulais plus être en amour
Il est arrivé plein de charme
Dans un sourire qui dis bonjour
Il avait les mots qui désarment
J'avais tellement besoin d'amour
Simplement, doucement
Il est entré dans mon coeur
Simplement, doucement
Il m'a donné le bonheur

Il suffisait de peu de choses
Pour qu'à nouveau j'aime la vie
Que dans ma main sa main se pose
Pour que je l'aime à la folie
Pour lui j'ai déposé les armes
J'ai envie de l'aimer toujours
Ces rires ont remplacés mes larmes
J'avais tellement besoin d'amour

Je l'aime tout simplement
Et moi je l'aime tout simplement...
 
Dire:
Plus que tout
C'est comme ça que tu voulais l'aimer
Rien que nous
Tu lui disais pour la faire rêver
Après tout
Lui mentir ne t'as pas servis
Tu es là tout seul le coeur désuni
Pour toujours
Douceur, tendresse elle t'avait juré
Par amour
Elle s'était donnée
Sans détour
Elle voulait t'aimer
Ça t'faisait peur
Ces overdoses de bonheur

Dire
Que tu réalises à ton tour
Que vivre sans elle, c'est l'enfer tous les jours
Libre tu te prends à tout détester
Même cette liberté
Tu te sens emprisonné
Dire
Que tu regrettes à n'en crever
C'est pire tu t'accuses d'avoir mal aimé
Dire que tout semblait parfait
Tu voudrais courir, la ratrapper

Dire encore
Que ses yeux désarmants
Vibrent fort
Dans tes rêves noirs et blancs
Vivre alors que tout s'éclaire trop tard
Vivre fort comme s'il restait de l'espoir
 
Croire:
Non j'veux pas chanter
Sur des mots qui pleurent
Comme le cri d'un violon trop noir
Nous on voit la vie avec les yeux du cœur
Rien nous empêchera d'y croire
Croire au nouveau monde
qu'on a dans la tête
Croire en nous pour changer demain
Croire même aux mensonges
si ça les arrête
Croire aux lignes de nos mains

Croire au ciel inondé d'oiseaux
Croire encore à l'espace de tes bras
Croire à la couleur de ta peau
Croire qu'on marchera plus au pas

Croire au temps quand on a vingt ans
Croire qu'on peut construire
Sur un sol volcan
Croire qu'on peut crier au fou
Quand on a l'amour en nous.


 
Toutes les femmes en moi (2008)

L´amour existe encore:

 

 

L'amour existe encore
Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore.
Toutes mes années de déroute
Toutes je les donnerais toutes
Pour m'ancrer à ton port.
La solitude que je redoute
Qui me guette au bout de ma route
Je la mettrai dehors.
Pour t'aimer une fois pour toutes
Pour t'aimer coûte que coûte
Malgré ce mal qui court
Et met l'amour à mort.
Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore
L'amour existe encore.
On n'était pas du même bord
Mais au bout du compte on s'en fout
D'avoir raison ou tort.
Le monde est mené par des fous
Mon amour il n'en tient qu'à nous
De nous aimer plus fort.
Au-delà de la violence
Au-delà de la démence
Malgré les bombes qui tombent
Aux quatre coins du monde.
Quand je m'endors contre ton corps

Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore.
L'amour existe encore.
L'amour existe encore.
Pour t'aimer une fois pour toutes
Pour t'aimer coûte que coûte
Malgré ce mal qui court
Et met l'amour à mort.
Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore.


Babacar
:
J'ai ton cœur qui tape qui cogne
Dans mon corps et dans ma tête
J'ai des images qui s'entêtent
J'ai des ondes de chaleur
Et comme des cris de douleur
Qui circulent dans mes veines

Quand je marche dans ma ville
J'ai des moments qui défilent
De ton pays d'ailleurs où tu meurs

Ba-ba-car
Où es tu où es tu ?
Ba-ba-car
Où es tu où es tu ?

Je vis avec ton regard
Depuis le jour de mon départ
Tu grandis dans ma mémoire
Ha ha, ha ha

Ba-ba-car
Où es tu où es tu ?
Ba-ba-car
Où es tu où es tu ?

J'ai des mots qui frappent qui sonnent
Et qui font mal comme personne
C'est comme la vie qui s'arrête
J'ai des mouv'ments de colère
Sur le troisième millénaire
Tout casser et tout refaire
J'ai pas manqué de courage
Mais c'était bien trop facile
[Más Letras en
es.mp3lyrics.org/exj]
Te laisser en héritage un exil

Ba-ba-car
Où es tu où es tu ?
Ba-ba-car
Où es tu où es tu ?

Ta princesse de hasard
Est passée comme une étoile
En emportant ton espoir
Ha ha, ha ha

Ba-ba-car
Où es tu, où es tu ?
Ba-ba-car
Où es tu, où es tu ?

Où es tu, où es tu ? [4x]

Ba-ba-car
Où es tu, où es tu ?
Ba-ba-car
Où es tu, où es tu ?

Ba-ba-car
J'ai ton cœur qui tape qui cogne
Dans mon corps et dans ma tête
Ba-ba-car
J'ai des mots qui frappent qui sonnent
C'est comme la vie qui s'arrête

Ba-ba-car
Où es tu, où es tu?
Ba-ba-car
Où es tu, où es tu?

Ba-ba-car
J'ai ton cœur qui tape qui cogne
J'ai des images qui s'entêtent
Ba-ba-car
J'ai des mots qui frappent qui sonnent
Dans mon corps et dans ma tête


Nuit magique
:
O.K. ...
il n'y avait rien à faire
O.K. ...
Dans cette ville étrangère
O.K. ...
tu étais solitaire
O.K. ...
j'avais l'cœur à l'envers
O.K. ...
tout ça n'était qu'un jeu
O.K. ...
on jouait avec le feu
O.K. ...
on s'est pris au sérieux
O.K. ...
le rire au fond des yeux

[Refrain:]

Nuit magique
Une histoire d'humour qui tourne à l'amour
Quand vient le jour
Nuit magique
On perd la mémoire au fond d'un regard
Histoire d'un soir
Nuit magique
Si loin de tout sans garde-fou
Autour de nous
Nuit magique
Nuit de hasard on se sépare
Sans trop y croire

O.K. ...
c'est une histoire de peau
O.K. ...
on repart à zéro
O.K. ...
on oublie aussitôt
O.K. ...
qu'on s'est tourné le dos

[Refrain]

 
Mamy blue:
[Refrain:]
Oh Mamy ! Oh Mamy, Mamy blue
Oh Mamy blue !
[2x]
Où es-tu, où es-tu Mamy blue ?
Oh Mamy blue !

Je suis partie un soir d'été
Sans dire un mot, sans t'embrasser
Sans un regard sur le passé

Dès que j'ai franchi la frontière
Le vent soufflait plus fort qu'hier
Quand j'étais près de toi ma mère

[au Refrain]

Et aujourd'hui je te reviens
Oui, j'ai refait tout le chemin
Qui m'avait entraînée si loin

Tu n'es plus là pour me sourire
Me réchauffer, me recueillir
Et je n'ai plus qu'à repartir
[au Refrain]

Et le temps a passé
Et Mamy blue s'est en allée

La maison a fermé ses yeux
Le chat et les chiens sont très vieux
Et ils viennent me dire adieu

Je ne reviendrai plus jamais
Dans ce village que j'aimais
Où tu reposes désormais

Oh Mamy ! Oh Mamy blue !
Oh Mamy blue !
 
Message personnel:
 
[parlé:]
Au bout du téléphone, il y a votre voix
Et il y a des mots que je ne dirai pas
Tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire
Qui sont dans trop de films, de chansons et de livres
Je voudrais vous les dire
Et je voudrais les vivre
Je ne le ferai pas,
Je veux, je ne peux pas
Je suis seule à crever, et je sais où vous êtes
J'arrive, attendez-moi, nous allons nous connaître
Préparez votre temps, pour vous j'ai tout le mien
Je voudrais arriver, je reste, je me déteste
Je n'arriverai pas,
Je veux, je ne peux pas
Je devrais vous parler,
Je devrais arriver
Ou je devrais dormir
J'ai peur que tu sois sourd
J'ai peur que tu sois lâche
J'ai peur d'être indiscrète
Je ne peux pas vous dire que je t'aime peut-être

[chanté:]

Mais si tu crois un jour que tu m'aimes
Ne crois pas que tes souvenirs me gênent
Et cours, cours jusqu'à perdre haleine
Viens me retrouver
Si tu crois un jour que tu m'aimes
Et si ce jour-là tu as de la peine
A trouver où tous ces chemins te mènent
Viens me retrouver
Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie
S'installe en toi
Pense à moi
Pense à moi

Mais si tu crois un jour que tu m'aimes
Ne le considère pas comme un problème
Et cours et cours jusqu'à perdre haleine
Viens me retrouver
Si tu crois un jour que tu m'aimes
N'attends pas un jour, pas une semaine
Car tu ne sais pas où la vie t'emmène
Viens me retrouver
Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie
S'installe en toi
Pense à moi
Pense à moi

Mais si tu...
[instrumental]
 
Une femme avec toi:
Je fréquentais alors des hommes un peu bizarres
Aussi légers que la cendre de leurs cigares
Ils donnaient des soirées au château de Versailles
Ce n'étaient que des châteaux de paille
Et je perdais mon temps dans ce désert doré
J'étais seule quand je t'ai rencontré
Les autres s'enterraient, toi tu étais vivant
Tu chantais comme chante un enfant
Tu étais gai comme un italien
Quand il sait qu'il aura de l'amour et du vin
Et enfin pour la première fois
Je me suis enfin sentie :

Femme, femme, une femme avec toi
Femme, femme, une femme avec toi

Tu ressemblais un peu à cet air d'avant
Où galopaient des chevaux tous blancs
Ton visage était grave et ton sourire clair
Je marchais tout droit vers ta lumière
Aujourd'hui quoi qu'on fasse
Nous faisons l'amour
Près de toi le temps parait si court
Parce que tu es un homme et que tu es gentil
Et tu sais rendre belle nos vies
Toi tu es gai comme un italien
Quand il sait qu'il aura de l'amour et du vin
C'est toujours comme la première fois
Quand je suis enfin devenue :

Femme, femme, une femme avec toi
Femme, oh ! femme, une femme avec toi
Femme, femme, une femme avec toi.

Soleil soleil
:
Quand le ciel sera moins gris
Il me tendra les bras
Un jour comme un ami
Il nous reviendra

Mais je veux déjà
Chanter pour toi
Oh soleil soleil soleil soleil soleil soleil
Oh soleil soleil soleil soleil soleil soleil

Viens sors enfin de la nuit
Et l'hiver s'en ira
Viens toi qui fait de la pluie
Un grand feu de joie

On attend que toi
Réveilles-toi
Oh soleil soleil soleil soleil soleil soleil
Oh soleil soleil soleil soleil soleil soleil
[ad libitum]

 
Toutes les femmes en moi:
 
Tout
Tout est ici-bas
Le fruit d'un ventre rond
Plein de vie qui va
Le ventre d'une femme
Que l'on aime
Que l'on hait
Que l'on sême

Mais
En silence elles déploient
Les ailes du vaisseau
Où elles couchent les rois
Où ils boivent la sêve
Qui soulève
Leur plus antriguant émoi

Toutes les femmes en moi
Sont éternelles
Enfant d'une étoile
Accrochée à un ciel
Qui les malmêne
Et les vénère à la fois

Foi
Qui les tue, les bat
Au nom dÂ’un nom sacré
Que lÂ’on prononce pas
Car notre père
dommage et j'enrage
Est un humain
Qui se noie

Oui
Ne regardera pas
La fillete aux yeux vides
Que l'on mariera
Envers et contre toutes
les prières
Que sa mère prononcera

Toutes les femmes en moi
sont souveraines
Je suis un peu
chacune d'elles
Forte ou fragile
Douce ou rebelle
Toutes les femmes en moi
se mèlent

Toutes les femmes en moi
Sont éternelles
Enfant d'une étoile
Accrochée à un ciel
Qui les malmêne
Et les vénère à la fois

On rêve toutes un peu
Des formes de Monroe
Du verbe de Djavan
Du courage de Buttho
Je rêve du jour enfin
Où un mec perdra les eaux
Et où l'on gagnera
comme lui
Le salaire du guerrier
Mais aussi le repos
Ce jour d'été suprème
Où coulera à flots, l'eau
qu'on suce à la terre
Et qui nous fait défaut
Ce jour qui peine
à arriver alors

Que dans notre ADN
S'inscrivent tous les torts
Et que dieu se rassure
On ne lui en veut pas
C'est à nos grandes
ratures
Que l'on doit ce karma
Dieu est une femme
c'est sûr
 
 
Elle nous pardonnera
Elle nous pardonnera
  
Ça casse:
 
Qui peut dire les mots qu'on s'est jurés
Pour la vie entière
Ça m'fait rêver comme on y croyait
Ce matin, j'ai beau chercher tes yeux
Pour trouver la lumière
Tout se noie dans un brouillard épais
Y a quelque chose qui a changé
 
 
 
Ça casse
On a beau vouloir faire
L'amour c'est la guerre
Des plus amères
Qui nous enserre
Ça casse
Comme un vase en cristal
Contre le métal
Issue fatale
Éclats d'étoiles
 
 
Tout ce mal pour en arriver là
Qu'est-ce qu'on va en faire ?
S'en défaire ou se le partager ?
Trop tard ou trop tôt, peut-on jamais
Revenir en arrière ?
Quand on ne vit plus que des regrets
Y a quelque chose qui a changé
 
Gottingen:
 
Bien sûr, ce n'est pas la Seine
Ce n'est pas le bois de Vincennes
Mais c'est bien joli tout de même
A Göttingen, à Göttingen

Pas de quais et pas de rengaines
Qui se lamentent et qui se traînent
Mais l'amour y fleurit quand même
A Göttingen, à Göttingen

Ils savent mieux que nous, je pense
L'histoire de nos rois de France
Herman, Peter, Helga et Hans
A Göttingen

Et que personne ne s'offense
Mais les contes de notre enfance
"Il était une fois" commence
A Göttingen

Bien sûr nous, nous avons la Seine
Et puis notre bois de Vincennes
Mais Dieu que les roses sont belles
A Göttingen, à Göttingen

Nous, nous avons nos matins blêmes
Et l'âme grise de Verlaine
Eux c'est la mélancolie même
A Göttingen, à Göttingen

Quand ils ne savent rien nous dire
Ils restent là à nous sourire
Mais nous les comprenons quand même
Les enfants blonds de Göttingen

Et tant pis pour ceux qui s'étonnent
Et que les autres me pardonnent
Mais les enfants ce sont les mêmes
A Paris ou à Göttingen

O faites que jamais ne revienne
Le temps du sang et de la haine
Car il y a des gens que j'aime
A Göttingen, à Göttingen

Et lorsque sonnerait l'alarme
S'il fallait reprendre les armes
Mon coeur verserait une larme
Pour Göttingen, pour Göttingen

Mais c'est bien joli tout de même
A Göttingen, à Göttingen

Et lorsque sonnerait l'alarme
S'il fallait reprendre les armes
Mon coeur verserait une larme
Pour Göttingen, pour Göttingen
 
 
J´ai douze ans:
J'ai douze ans maman
J'ai perdu du sang
J'suis plus une enfant
Pour qui tu m'prends?
Faut que j'me dépêche de vivre ma vie maman
J'ai déjà trouvé mon premier cheveu blanc

J'ai douze ans maman
J'ai pas beaucoup d'temps
J'sais pas si tu comprends
Comment j'me sens
Quand j'vois passer des fusées dans l'firmament
J'me dis qu'on va y goûter avant longtemps
Quand j'r'garde la télévision
On parle seulement de pollution
Et de surpopulation
P't'êt' que la bombe à neutrons
Ce sera l'meilleur remède
Contre la misère sur la terre

Naturellement
Tu r'gardes seulement les téléromans maman
Tu sais pas c'qui s'passe dans l'univers

J'ai douze ans maman
J'ai besoin d'argent
J'pourrais m'prendre un amant
Comme dans ton temps
Qu'est-c'que j'vas faire?
Pour gagner ma vie maman
J'veux pas étudier pour rien jusqu'à trente ans

Aujourd'hui à l'école on nous a parlé
Des possibilités de vie
Dans les autres galaxies
Puis on nous a aussi montré
Un film où on voyait
Comment copulent les libellules

C'est quoi la vie?
J'ai pas envie
D'avoir d'enfants maman
Faut que j'commence à prendre la pilule

J'ai douze ans maman
J'ai pas beaucoup d'temps
J'sais pas si tu comprends
Comment j'me sens
Quand j'vois passer des fusées dans l'firmament
J'espère qu'un jour je pourrai partir dedans
J'ai douze ans maman
 
Il venait d´avoir 18 ans:
Il venait d'avoir dix-huit ans
Il etait beau comme un enfant
fort comme homme
C'etait l'ete evidemment
et j'ai compte en le voyant
mes nuits d'automne
J'ai mis de l'ordre a mes cheveux
un peu plus de noir sur mes yeux
ca l'a fait rire
Quand il s'est approche de moi
j'aurais donne n'importe quoi
pour le seduire

Il venait d'avoir dix-huit ans
C'etait le plus bel argument de sa victoire
Il ne m'a pas parle d'amour
Il pensait que les mots d'amour
sont derisoires
Il m'a dit : "J'ai envie de toi"
Il avait vu au cinema "le ble en herbe"
Au creux d'un lit improvise
j'ai decouvert emerveillee
un ciel superbe

Il venait d'avoir dix-huit ans
ca le rendait presque insolent de certitude
Et pendant qu'il se rhabillait
deja vaincue, je retrouvais ma solitude
J'aurais voulu le retenir
pourtant je l'ai laisse partir
sans faire un geste
Il m'a dit : "c'etait pas si mal"
avec la candeur infernale de sa jeunesse
J'ai mis de l'ordre a mes cheveux
un peu plus de noir sur mes yeux
par habitude
J'avais oublie simplement
que j'avais deux fois dix-huit ans
 
Amoreuse:
 
Quand je suis loin de lui
Quand je suis loin de lui
Je n'ai plus vraiment toute ma tete
Je ne suis plus d'ici
Je ne suis plus d'ici
Je ressens la pluie d'une autre planete
D'une autre planete
 
 
 
Quand il me serre tout contre lui
Quand je sens que j'entre dans sa vie
Je prie pour que le destin m'en sorte
Je prie pour que le diable m'emporte

Et l'angoisse me montre son visage
Elle me force a parler son language
Mais quand je prends sa tete entre mes mains
Je vous jure que j'ai du chagrin
 
 
 
Et je me demande
Si cet amour aura un lendemain
Quand je suis loin de lui
Quand je suis loin de lui
Je n'ai plus vraiment toute ma tete
Et je ne suis plus d'ici
Et je ne suis plus d'ici
Je ressens la pluie d'une autre planete
D'une autre planete
 
L´ Hymne a l´amour:
 
Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer
Et la terre peut bien s'écrouler
Peu m'importe si tu m'aimes
Je me fous du monde entier

Tant qu'l'amour inond'ra mes matins
Tant que mon corps frémira sous tes mains
Peu m'importent les problèmes
Mon amour puisque tu m'aimes

J'irais jusqu'au bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais

J'irais décrocher la lune
J'irais voler la fortune
Si tu me le demandais

Je renierais ma patrie
Je renierais mes amis
Si tu me le demandais

On peut bien rire de moi
Je ferais n'importe quoi
Si tu me le demandais

Si un jour la vie t'arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m'importe si tu m'aimes
Car moi je mourrai aussi

Nous aurons pour nous l'éternité
Dans le bleu de toute l'immensité
Dans le ciel plus de problèmes
Mon amour crois-tu qu'on s'aime?

Dieu réunit ceux qui s'aiment!

 
Before We Say Goodbye:
Time stands still
As you turn away
All my thoughts run wild
For a word to say
Should I reach for you
Could it be too late
Can we give it one more try

Here we stand
On the border line
And I search my heart
For a reason why
Did I love too much
Did I hold too tight
Can we leave it all behind

Oooh baby, can we give it one more try
I still want you by my side
Oooh baby, you're the best thing in my life
Can we give it one more try
Before we say goodbye

All of your life
You never took a chance
So if you have to go
I will understand
But can you hold me now
Think of what we had
Let me love you one more time

Oooh baby, can we give it one more try
I still want you by my side
Oooh baby, you're the best thing in my life
Can we give it one more try
Before we say goodbye

Oooh baby, you're the best thing in my life
Can we give it one more (one more try) try
Before we say
I don't wanna say
Before we say goodbye

Before we say goodbye
 
For Always:
(From The A.I. Soundtrack
Written by John Williams
duet with Josh Groban)


I close my eyes and there in the shadows
I see your light
You come to me out of my dreams
Across the night

You take my hand though you may be so many stars away
I know that our spirits and souls are one
We've circled the moon and we've touched the sun
So here we'll stay

For always, forever
Beyond here and on to eternity
For always, forever

For us there's no time and no space
No barrier love won't erase
Wherever you go
Is to know
In my heart you will be
With me

From this day on I'm certain I'll never be alone
I know what my heart must have always known
That love has a power that's all its own

And for always, forever
Then we can fly
And for always and always
We will go on beyond goodbye

For always, forever
Beyond here and on to eternity
For always, and ever
You'll be a part of me

And for always, forever
A thousand tomorrows may cross the sky
And for always and always
We will go on beyond goodbye
 
Ivy:
Oh oh oh oh...

Finding you felt like the rain
Falling unexpectedly
When all I could feel was rain
You came along and set me free

You have been my fantasy
Until the day you held my face
My heart finally found its place
You entered my reality

Like Ivy you've wrapped around me
On roses I walk
As soon as you talk
Like Ivy you've grown inside me
I know that you’ll stay
I don't need to pray anymore
I don't need to pray
Somehow you stole all the pain away
Ivy I'm yours, yours

Oh oh oh oh....

You are beauty inside-out
Like this painting on the wall
All the colours that you've got
Don't need any light at all

Chorus

Oh oh oh oh ....

Finding you felt like the rain.
 
Light Of My Life:
(feat. Lee Hom Wang)

Ah­

Wandering like a leaf upon the wind
I have been searching for someone
Holding out for a love to shake my soul
Heaven or nothing
Then you walked into my life
In a blaze of light
I've never wanted someone more
You are the one I've waited for

Light of my life
You're the fire in my heart
When I am lost (lost)
I know I'll feel you burning in the dark (oh)
You're the light of my life
Every star in the sky
Shines more brightly when you're at my side
You're the light of my life (oh, it's you) mmm¡­

And dreaming, I feel you next to me
No, I'm not dreaming (oh, oh)
Cause I'm drowning in your kiss
I die in your arms
And when I hear you call my name
Baby, it's like I'm born again

Light of my life
You're the fire in my heart
When I am lost
When you're lost I know
I'll feel you burning, burning in the dark
You're the light of my life
Every star in the sky
Shines more brightly when you're at my side
You're the light of my life, yeah

Your love's a lantern in the rain
Bringing me home time and again
Burning like an eternal flame

Light of my life
You're the beat of my heart
When I am lost
When you're lost I know
You'll see me shining
Shining in the dark
You're the light of my life
Like the stars in the sky
Only you can take me through
You're the only one who makes it right­
Only you set fire to the night
You're the light (you're the light)
You're the light of my life, mmm­
Oh­
 
On T'aime:
(Esta canción se convirtió en una especie de himno.  Es tal la admiración de sus fans, que han cambiado parte de la letra y la cantan en muchos de sus shows como un tributo hacia ella)

D'accord, il existait d'autres facons de te parler
Mais c'est ce soir a Nimes qu'on est venu te remercier
D'avoir mis dans nos vies tout le soleil qu'on attendait
Ta voix c'est le cadeau
Qu'on esperait.

D'accord la petite fille en toi souvent nous reclamait
Presque comme tes freres, tu nous aimais, nous comprenais
On a repris ce chant qu'on voulait vraiment te dedier
Au plus pres de nos reves
On va crier

On t'aime, on t'aime
Comme s'il n'existait que toi
Comme I'erable au Canada
On t'aime, on t'aime
Comme des coeurs en mal de toi
Comme des fans si proches de toi
Tu vois, on t'aime comme ca

D'accord on t'a confie tous nos desirs, tous nos secrets
Meme ceux que notre mere ne pourrait par imaginer
Et sache que dans nos cceurs coulent des larmes de bonheur
Nos voix comme un merci
A I'unisson te chanteront

On t'aime, on t'aime
Comme s'il n'existait que toi
Comme l'erable au Canada
On t'aime, on t'aime
Sous la pluie et dans le froid
Car on est pret a tout pour toi
Tu vois, on t'aime comme ca

On t'aime, on t'aime
Comme s'il n'existait que toi
Comme l'erable au Canada
On t'aime, on t'aime, on t'aime, on t'aime, on t'aime
Comme ces coeurs en mal de toi
Comme des fans si proches de toi
Lara, on t'aime comme ca.
 
Otro Amor Vendra (Spanish Version Of I Will Love Again):
Tengo que decirte
Que vives sólo en mí
En cada momento
Día y noche, así
Y si estoy hablando en vano
Y no puedes comprender
Ahora ya no importa (no no)
Sólo tengo que creer

Que otro amor vendrá
Si hoy estoy muriendo
Otro amor vendrá
Otro amor mejor
Otro amor vendrá
Porque voy a dedicarme
A vivir sin ti
Para ser feliz
Otro amor vendrá

Puedes ser tan falso
Y puedes ser tan cruel
Y yo que moriría
Por que tú me fueras fiel
Y si estoy hablando en vano
Y si estoy hablando mal
Ahora ya no importa (no no no)
Lo que quiero es terminar

Que otro amor vendrá
Si hoy estoy muriendo
Otro amor vendrá
Otro amor mejor
Otro amor vendrá
Porque voy a dedicarme
A vivir sin ti
Quiero ser feliz

No me voy a engañar
Sé que al final nunca te olvidaré
Pero qué puedo hacer
Debo ser fuerte y luchar

Otro amor vendrá
Si hoy estoy muriendo
Otro amor vendrá
Será mejor
Otro amor vendrá
Porque voy a dedicarme
A vivir sin ti
Voy a ser feliz
Otro amor vendrá (x3)

Ya lo verás
Otro amor vendrá
Ya verás como quiero otra vez
Siento otra vez, vivo otra vez
Y el amor llegará otra vez, otra vez
 
Quedate:
Apareciste así
Y fue el destino que nos quiso reunir
Algún camino de otro tiempo más feliz
Te trae de nuevo aquí

Mi vida amaneció
y cada luz de mi universo se encendió
En otro rostro me dijiste aquí estoy yo
Y yo te conocí
Y mi vida te ofreci

Quédate, que este tiempo es nuestro
y el amor tiene ganas de volver
Oh, quédate
Hoy no te me vayas como ayer

Te fuiste aquella vez
Y yo en mis sueños tantas veces te busqué
Entre los ángeles tu voz imaginé
Así me conformé
Pero ahora te encontré

Quédate, que este tiempo es nuestro
Y el amor tiene ganas de volver
Oh quédate,
No me dejes sola otra vez

Que la noche es larga
Si no estoy contigo
Si otra vez me lanzas al abismo
Si otra vez te vas
Quédate
Por Favor
Por siempre

Quédate, que este tiempo nuevo
Como el sol nos abriga el corazón
Oh quédate, quédate
Que no vuelva el frío en el adiós

Quédate, que este tiempo es nuestro
Y el amor sólo quiere renacer
Oh quédate, quédate
Hoy no te me vayas como ayer
Quédate.

Sin Ti:
Sin este abrazo al despertar
Sin tus gestos al hablar, sin tu complicidad
Sin tus planes imposibles, sin tu amor
Y el resto que me queda de dolor, que haré
Con este corazón herido

Sin tus promesas de papel
Sin un sorbo de tu amor emborrachándome
Sin un beso sobre el beso que te di
Tu cuerpo acostumbrándome
Qué haré sin ti con este corazón herido

Sin los sueños que soltamos a volar
Las páginas escritas por azar
Qué haré sin ya no estás aquí conmigo

Como vivir sin ti
Enseñame a abrir de nuevo el cielo
No puedo vivir sin ti
Me ahogo en el trago de cada recuerdo
Y dime qué hare sin ti
Necesito de tu amor para vivir

Sin los momentos de pasión
Y las tardes en silencio respirando al mar
Sin tus ojos en mis ojos otra vez
Mis manos se deshacen de esperar tu piel
Calmando el corazón herido

Sin tu luna en cada noche, sin tu voz
Sin nada más certero que tu adiós, qué haré
Si ya no puedo estar contigo
Como vivir sin ti
Enseñame a abrir de nuevo el cielo
No puedo vivir sin ti
Me ahogo en el trago de cada recuerdo
Y dime qué hare sin ti
Necesito tu locura
Házme un sitio en tu ternura

Y dime cómo vivir sin ti
Enseñame a abrir de nuevo el cielo
No puedo vivir sin ti
Me ahogo en el trago de cada recuerdo
Y dime qué hare sin ti
Necesito que regreses junto a mí

Y dime qué hare sin ti
Necesito de tu amor para vivir
 
Sola Otra Vez:
Sola, sola otra vez
Tan sola, sola Por qué?
Cuánta noche puede abarcar mi piel
Y cuánta libertad, no sé
Sola otra vez
Sola, busco una luz
Tan sola yo como tú
No alcanzan mis manos para tanto vacío aqui
En el abismo de este cuarto gris
Al amanecer

Y para qué vivir
En este plan de hoy
Qué gano con ser libre
Si no sé donde voy
No quiero más fingir
Que todo marcha bien
Si no hay tú sin mi
Y yo sin ti
No sé
No puedo ser
Sola, sola otra vez
Sola, qué insensatez
El tiempo me envuelve en un capricho de soledad
En un falsa de libertad
Que no puedo entender

Y para qué vivir
En este plan de hoy
Qué gano con ser libre
Si no sé donde voy

No quiero más fingir
Que todo marcha bien
Si no hay tú sin mi
Y yo sin ti
Ya ves que hoy
Que hoy sin ti
Se nubla el corazón
En un mar de inquietud
Que finge una estación feliz
No sé

Ya para qué vivir
La vida en un disfraz
Siguiendo siempre al mundo
Si a ti te quiero más

Ya para qué sufrir
Contéstame, anda dime
Si la distancia oprime
¡Que va! Mejor morir
No quiero más fingir
Que todo marcha bien
Si no hay tú sin mi
Y yo sin ti
No sé
Que puedo ser
Sola otra vez
Sola otra vez
Sola otra vez
 
The Dream Within:
Free
The dream within
The stars are crying a tear
A sigh
Escapes from heaven
And worlds end
Breathe
The dream within
The mystifying

We tremble and spin
Suspended within

Look beyond
Where hearts can see
Dream in peace
Trust the belief

We tremble and spin
Suspended within

Free
The dream within
The voice is calling a song
A prayer
From deep inside you
To guide you
Be
The dream within
The light is shining

A flight on the wind
Salvation begins

Look beyond
Where hearts can see
Dream in peace
Trust the belief

We tremble and spin
Suspended within

Free
The dream within
The stars are crying
A tear
A sigh
Escapes from heaven
And worlds end
 
World At Your Feet:
(written by Gary Barlow, Eliot Kennedy & Tim woodcock)

Oh yeah
We can leave the dream this time
We've had a chance to stand so tall
Everything we want our lives would be
We can make our mark in history

Right at your feet

Gotta reach from your heart
And believe from the start
Can't you see there's a world at your feet
Gotta fight so much more
Than what you had before
Just believe that the world's at your feet

I know we shouldn't hesitate
And resume any time to think of the next step we'd take
Gotta seize the chance before your eyes
Gotta reach your goal to take the prize

Don't you realize?

Gotta reach from your heart
And believe from the start
Can't you see there's a world at your feet
Gotta fight so much more
Than what you had before
Just believe that the world's at your feet

Have a mountain to climb
Everyday of your life
Have a heart as wide as the ocean
Million eyes are watching you
Wonderin'
Wonderin' what you're gonna do
Right here, right now
You're everything to prove
Oh, yeah

Can't you see there's a world at your feet?

(Gotta reach from your heart) From your heart
(And believe from the start) From the start
(Can't you see there's a world, there's a world at your feet, yeah) Your feet
(Just believe that the world)
(The world's at your feet) The world at your feet
The world at your feet.
 
                                      Sample picture

En este sitio encontrarás prácticamente todas las letras de canciones de Lara. 
Es muy completo.  Tiene algunos errores. Pero, hay que tener en cuenta de que está hecho por personas de otro país:

http://letras.kboing.com.br/lara-fabian/







     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

"Si yo fuera...  
 
Una estación del año,
sería el Otoño.
Si yo fuera un animal,
sería una Mariposa.
Si yo fuera un color,
sería el Blanco.
Si yo fuera un elemento,
Sería el Mar.
Si yo fuera un planeta,
sería Venus.
Si yo fuera un adverbio,
sería…
SIEMPRE”
(Lara Fabian)
 
Facebook botón-like  
   
Publicidad  
   
=> ¿Desea una página web gratis? Pues, haz clic aquí! <=